jeudi, janvier 07, 2010

Google Nexus One: le joystick de sa stratégie mobile

Google a lancé son 1er combiné mobile en propre: il s'appelle Nexus One et vous pouvez (pourrez) l'acheter ici pour lui-même (sans obligation d'un quelconque abonnement chez un opérateur mobile ou l'autre). [Les détails techniques sont ici - les photos sont ]

J'ai (trop longuement diront certains...) disserté sur l'opposition de stratégie mobile entre Google et Apple. A première vue, la mise sur le marché en direct par Google de Nexus One peut sembler opposée au mode très partenarial actuel de la stratégie Google: en effet, on pourrait croire que le géant de Mountain View cherche maintenant l'affrontement avec ces opérateurs.

Je ne crois pas: le Nexus One est pour moi est pour moi le joystick au sens moyen de guidage de la stratégie mobil ede Google:
  • aujourd'hui eémerge le premier modèle mais d'autres suivront au fur et à mesure que Google voudra pousser un peu plus fort le joystick vers l'avant dans la course à l'innovation: en ne livrant que le logiciel Android jusqu'à présent, il ne "contrôle" qu'une partie des innovations qu'il peut réaliser (celles par le logiciel): pour accélérer l'explosion de l'Internet mobile qu'il recherche tant, il lui faut aussi contrôler le hardware pour pouvoir pousser seul (si personne ne veut suivre...) dans la direction qu'il cherche à travers des fonctions qui nécessitent du hardware spécifique. C'est donc le joystick qui va à droite ou à gauche pour changer fonctionnellement le cours des choses...
  • avec la livraison de la plate-forme Android aux contructeurs et opérateurs de l'Open Handet Alliance, il leur donne un outil pour faire contrepoids au "golden child" un peu capricieux et exigeant qu'est Apple actuellement à travers l'iPhone. Ceux-ci ne peuvent donc pas s'opposer de manière trop véhémente à Nexus One puisque il provient de leur fournisseur d'alternative. C'est le joystick qui NE va PAS en marche arrière: ce n'est pas une option googlienne! ;-)
  • donc, si jamais les constructeurs de combinés ou opérateurs ne réagissent pas assez vite avec leur propre combiné, Google a maintenant les armes pour les stimuler "amicalement" en introduisant lui-même les bonnes innovations matérielles en lançant le Nexus Two,Three, etc.... (voir les propos du chef de Android, Andy Rubin pour confirmation) Je fais même aujourd'hui un pari avec vous conforme à ma vision de la stratégie Google: on verra rapidement le design matériel des combinés Nexus en Open Source avec une licence à nouveau très permissive pour permettre aux constructeurs de combinés d'aller plus loin dans l'iinovation en gardant leurs secrets de fabrication. C'est le joystick qui va vers l'avant (il est même muni d'une touche d'accélération supplémentaire....).
Finalement, ceux qui comme le dit le Wall Street Journal pensent que le Nexus One n'a aucune chance d'être connu sur le marché ("Unless [Google] gives it a big push with marketing dollars, which they are not, consumers aren't going to know the phone exists") font une immense erreur: Google est entré dans le top10 des marques mondiales sans quasiment sortir un dollar publicitaire. A travers cette notoriété, sur sa page d'accueil, il peut désormais montrer 30'000 fois par seconde une publicité (soit l'équivalent de plusieurs millions de dollars par jour!...) pour Nexus One. C'est même déjà commencé!


Et je ne parle pas des boîtes de texte Adwords en colonne droite des résultats de recherche (oublions même Youtube et son trafic tout aussi colossa....l). Adwords + page d'accueil, sont le bouton du joystick qui permet d'augmenter la luminosité / le contraste si nécessaire: juste ce qu'il faut pour devenir important sans marcher sur les pieds des partenaires.....

Donc, pour conclure, Google ne cherche pas à gagner directement de l'argent avec le Nexus One: il cherche juste à maintenir une gentille épée de Damoclès au-dessus de toute l'industrie des télécoms (et de ses 1'500 milliards de dollars annuels) pour la faire évoluer au rythme qu'il juge idoine pour ses intérêts! C'est toujours clairement pour moi la destruction créatrice de Schumpeter (dada de Google) en pleine action....

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

3 commentaires:

lilious a dit…

Excellente analyse !

C'est pour ce genre d'article qu'on ne voit pas ailleurs que j'aime repasser régulièrement ici.

C'est très bien vu de la part de google qui n'hésites pas a sortir du monde online pour faire avancer sa stratégie de développer l'usage du web (satellites pour l'Afrique, maintenant smartphone et peut être achat et vente d'électricité demain...).

Merci encore pour cet article très interessant.

d.durand a dit…

Bonjour Lilious,

Merci!
Au plaisir de te voir repasser sur ce blog.
didier

Bob a dit…

Maintenant qu'ils ont assez poussé Google abandonne le Nexus One, le billet n'en reste pas moins vrai (voire plus!)