dimanche, janvier 10, 2010

Loi de Moore: pi avec 2 700 milliards de décimales sur un simple PC!

DLFP annonce qu'un français (cocorico !) Fabrice Bellard vient de battre le record du monde du calcul de décimales au nombre PI: il a en calculé près de 2 700 milliards avec l'algorithme de Chudnovsky. Il a fallu 103 jours pour les calculer puis 28 jours pour faire les calculs de vérification.

Il l'a fait sur un ordinateur personnel des plus standards (tournant sous Linux): processeur Intel core i7 cadencé à 2.93 GHz., 6 Goctets de RAM et 7.5 To de disque dur. C'est finalement une configuration minuscule - donc un pas de géant en termes d'efficacité - si on considère que le précédent record a été établi avec une machine au rang 42 du Top500 mondial des ordinateurs les plus puissants du monde.

Fabuleuse époque technologique époque, non ? D'un côté, on fait exploser les compteurs de la puissance de calcul brute en dépassant la barre mythique de pétaflop et de l'autre, on démocratise tellement cette puissance de calcul qu'un travail auparavant herculéen en termes de moyens financiers est maintenant à la portée de tous.

Cette démocratisation a / aura un effet levier très fort sur notre société: elle permettra aux vrais talents scientifiques ou technologiques comme F. Bellard d'émerger sans barrières financières artificielles.

Un grand merci encore une fois à la loi de Moore! ... et un grand bravo à F. Bellard!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Bruno a dit…

"2'700 milliards" : ça sort d'où ça? On aura eu droit à des choses comme "2,700 milliards" ou "2.700 milliards", mais je crois que "2'700 milliards" c'est une première.
On pourrait peut-être se contenter d'utiliser la norme en français, c'est-à-dire son standard, c'est-à-dire ce qui permet de se comprendre sans risque d'erreur? C'est vraiment plus compliqué d'écrire "2 700 milliards"???

d.durand a dit…

Bonjour Bruno,
C'est Excel et les anglophones qui utilisent cette forme: je suis corrompu! ;-) Mais je corrige
PS: est-ce que je mérite une telle ire?
cordialement
didier