mercredi, septembre 24, 2008

L'internet mobile est vraiment là: 20% des dépenses mobiles!

la plate-forme logicielle mobile Android de Google est devenue réelle hier avec le lancement du 1er combiné réel: le G1 de HTC. l'iPhone n'a qu'à bien se tenir!

Ainsi que cela a été remarqué sur plusieurs blogs: personne ou presque ne parle de ces capacités de "bon vieux téléphone vocal ". Tout le monde se focalise sur les services de données et autres péréphiques (appareil-photo, GPS et boussole intégrés)

C'est pour moi très significatif: le portable devient finalement un appareil acheté pour faire, en masse, autre chose que des communications vocales: surfer sur Internet, jouer, rechercher des informations (géolocalisées), etc....

L'Internet Mobile est donc (enfin) bien là!

En effet, de manière concomitante à l'arrivée d'Android, des statistiques récentes de la CTIA aux USA et l'Union Internationale des Télécommunications pour le monde entier montrent que les services de données représentent maintenant plus de 20% des revenus des opérateurs mobiles.


La date du lancement d'Android est donc particulièrement judicieuse!

Cependant, il y a un point qui me titille: les opérateurs nous rebattent actuellement les oreilles avec les nouveaux forfaits data illimités, certainement qui faire simple en copiant le principe de l'ADSL qui a tellement bien fonctionné. Ce faisant, ils assurent leurs revenus vers le bas par un forfait mensuel mais en même ils les bornent vers le haut par le même forfait.

Pour dépasser cette limite, ils vont devoir aller vers les services à valeur ajoutée: pas facile d'ne capturer les revenus à l'heure du tout publicitaire d'autant que le côté Open Source d'une plate-forme comme Android va exacerber la concurrence: Google est allé jusqu'à réécrire la machine Java pour garantir cette nouvelle situation qui lui sera favorable vu son monopole publicitaire!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Blü a dit…

Le fait que les différents échos au sujet du G1, de Geeks et autres spécialistes, se concentrent sur les fonctionnalités novatrices m'étonnent peu. De là à ce que le "grand public" considère ces nouvelles fonctionnalités comme clé dans l'achat de leur nouveau téléphone, c'est assez présomptueux, si je peux me permettre.
Quand on sait qu'en France, le 1er facteur d'achat d'un mobile reste le prix, cela fait relativiser. Ceci dit, il y a désormais beaucoup de téléphones "bas de gamme" qui intègrent des fonctionnalités innovantes, au-delà de la simple voix et appareil photo.

Concernant les revenus data, je sais que souvent les revenus sms et mms sont aggrégés sous cette appellation. Si ce n'est le cas dans ces graphiques, c'est effectivement une excellente nouvelle.

d.durand a dit…

Bonjour Blü,

Les revenus SMS sont dedans.

Mais, pour moi, la tendance reste strictement valide quand même.

cordialement
didier