mercredi, janvier 06, 2010

Google Android <-> Apple Iphone = Hégémonie lente <-> Succès immédiat ?

Apple (iPhone) et Google (Android) sont les 2 acteurs dominants de l'Internet mobile. Ce dernier émerge maintenant clairement depuis 6 mois. Selon le tout dernier rapport de Quantcast (dont je vous recommande la lecture détaillée complète), il est maintenant visible sur les radars de la veille technologique puisqu'il représente 1% des pageviews du panel Quantcast (7.5 milliards par jour). Au plan mondial, c'est une augmentation de 149% sur 12 mois!

Par continent, les USA, pourtant longtemps en retard dans le domaine du mobile, sont actuellement en avance: quand on loupe une étape, la génération suivante donne l'occasion de repasser devant même si on prend en compte le clair leadership des USA en matière d'Internet traditionnel.


Les 2 sociétés ont adopté des stratégies radicalement différentes pour le déploiement de leur plate-forme mobile respective:
  • avec l'iPhone, Apple a retenu une statégie totalement propriétaire où tout est 100% sous contrôle: le matériel, le logiciel, la validation et la distribution des applications tierces.
  • avec Android, Google fonctionne d'une manière totalement opposée: un matériel librement conçu par les constructeurs de combiné, l'alliance OHA pour mieux collaborer avec eux, une licence Open Source très libre (et un redéveloppement de la JVM Java) qui permet aux constructeurs de s'approprier puis de modifer le code Android livré pour le combiné sans aucun compte à rendre à Google ni à la communauté qui contribue à ce code. En particulier, aucune obligation de restituer le code modifié à la communauté. C'est le prix à payer pour gagner la confiance et le support des constructeurs téléphoniques et des opérateurs mobiles.
Les résultats sont également très différents:
Mais, la stratégie de Google me semble plus prometteuse à long terme:
  • elle sert ses intérêts directs: faire grandir l'utilisation du Web (mobile ou pas) pour continuer à faire croître ses revenus à 98% publicitaires. Le moyen: réduire le ticket d'entrée (= combiné + abonnement) en commençant par le combiné puisque c'est le seul des 2 composants à sa portée pour l'instant. Il faut que le web dépasse ses 10-15% de part du gâteau publicitaire actuels pour servir ses propres ambitions financières.
  • elle fait une large place à la collaboration: contrairement à ce qui se produit avec Apple, Google ne s'aliéne nil les développeurs ni les opérateurs mobiles. Il leur offre une alternative à l'arrogant Apple qui leur permet de déssérrer l'étau pour servir leurs propres intérêts tout en les faisant travailler dans sa propre direction
  • elle dépasse l'industrie qu'elle souhaite bouleverser pour établir les bases d'une ubiquité beaucoup plus globale: on a d'abord le premier portage improbable puis le second et maintenant PointGPhone annonce un micro-onde (connecté à Internet) et une machine à laver pilotés par le logiciel Android.
  • elle est bien sûre servie par le patience que Google peut avoir et l'argent qu'il peut investir dans une telle stratégie à long terme avec des dizaines de milliards de cash en banque....
Ces composants de notre vie quotidienne sous Android, cela peut faire sourire aujourd'hui mais cela ne se transformera-t-il pas en rire jaune pour de nombreux acteurs de diverses industries quand l'omniprésence d'Android dans les outils de sa vies quotidienne sera-t-elle que le consommateur pilotera ses choix par la présence d'une interface qu'il maîtrise déjà par son utilisation sur d'autres de ses composants quotidiens?

Et qui pourra alors, en première main, alimenter tous ces appareils en publicité incroyablement ciblée et ainsi convertir vers son monde le gâteau publicitaire mondial de 450 milliards de dollars (75% des 630 milliards de 2007 - crise oblige...) encore bien trop ancré dans les médias traditionnels à son goût? Je vous laisse deviner...

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

10 commentaires:

guitruong a dit…

très pertinent!

d.durand a dit…

Bonjour Guitrong,
merci!
cordialement
didier

Archange a dit…

Très complet, bien renseigné et pertinent!
Merci

Anonyme a dit…

APPLE arrogant ? Il y a dix ans, elle était au bord du gouffre. mais les choses ont changé depuis.

Une bonne application doit prendre en compte l'ergonomie afin de faciliter son utilisation. Dernier exemple en date Windows 7.

Nexus one a de bons arguments pour un début. Oui effectivement sur le long terme GOOGLE pourrait gagner, à condition que les concurrents n'innovent plus.

Qu'avez-vous contre APPLE qui n'est pas leader du marché en terme de PDM ? Microsoft ?

d.durand a dit…

@Archange:
Merci!
cordialement
didier

d.durand a dit…

Bonjour Anonyme,
Peut-être arrogant était-il trop fort? Je voulais dire "je sais ce qui est bon mais pas vous", dirigiste ?

Fondamentalement, je n'ai rien contre Apple. Je serais même plutôt très admiratif de la façon dont Steve Jobs a redressé la société.

C'est mon âme de geek qui parle: je préfère les choses très ouvertes car c'est plus facile / agréable pour moi d'y mettre mon nez voire d'y contribuer...

Cordialement
didier

James Williamz a dit…

Hi

Great information in this post and These components of our daily lives as Android, this can smile now but that will change does not laugh at yellow for many players in various industries where the omnipresence of Android in the tools of his daily life Will the consumer.

James Parker.
Web design Company

iPad a dit…

article très complet, précis et bien expliqué, merci.

t-shirt personnalisé a dit…

Effectivement, je me demande si apple ne se tire pas une "balle dans le pied" à faire comme d'habitude du tout propriétaire. L'avenir nous le dira mais je suis plus confiant sur le succès d'android à long terme.

louis vuitton tivoli pm a dit…

Still I would say that this case does not protect the laptop that much and will have to keep this laptop somewhere it's more safe from outside.