jeudi, septembre 03, 2009

"Web Squared" et rentrée des classes: livre "Web 2.0 et au-delà" de David Fayon

[Si ce que je raconte ci-dessous vous paraît "ésotérique" alors passez directement au paragraphe final pour le pointeur vers le livre de D. Fayon. Après sa lecture, vous pourrez revenir à cet article !]

En grands gourous du marketing de l'Internet, Tim O'Reilly et John Battelle ont senti qu'à cause de la crise il était temps d'en "remettre une couche" sur le concept du Web 2.0 afin de re-booster leur conférence Web 2.0 Summit dont le prestige va sûrement souffrir en 2009 à cause de la réduction des coûts donc des frais de voyage qui sévit dans les entreprises.

Alors, ils tapent fort: on passe de l'époque linéaire web 1.0, web 2.0, etc... à l'ère exponentielle: ils évoquent donc le "Web squared" ("web au carré" - désolé, je n'arrive pas à mettre de caractères en exposants sur ce blog!) pour quitter cette litanie du N+1.

Pour ce faire, ils ont publié un white paper très intéressant (à télécharger ici - update: traduction française signalée par Clochix qui donne aussi son avis ) à la fois détaillé et synthétique (i.e abstrayant bien ces tendances vers leur concept général respectif) dont je vous recommande la lecture détaillée pour une remise à jour sur les toutes dernières tendances technologiques d'Internet.

On peut résumer le "Web squared" avec l'image ci-dessous qui schématise l'évolution à partir du web 2.0.

Tout d'abord, il faut noter que l'on est dans la continuité ( qui consiste à "mettre le monde réel et l'Internet bout à bout") plutôt que dans la rupture:
  • le Web devient temps réel dans sa propagation des informations : je le constatais déjà il y a fort longtemps avec l'indexation de Google, c'est maintenant un mécanisme de base et la valeur ajoutée fondamentale de Twitter.
  • l'interaction de l'utilisateur avec le système n'est plus seulement facilitée par le système: elle est carrément remplacée par les machines et gadgets connectés qui amènent directement l'information sur le Net et qui réciproquement s'approvisionnent sur le Net
  • la vraie valeur ajoutée du web 2.0 était basé sur des données difficiles à recréer par les compétiteurs (les articles et leurs fiabilité sur Wikipedia, les recommandations du filtrage collaboratif d'Amazon, etc.) le plus souvent créée par la participation des utilisateurs (le fameux UGC) . Dans le "web squared", la valeur ajoutée sera basée sur la mise en synergie de ces différentes données ainsi créée pour dériver une valeur ajoutée encore plus grande.
  • les milliards de photos accumulées sur l'Internet (pour ne citer qu'elles sans parler des autres formes de contenus) permettent de créer une "ombre informationnelle" ["Information shadow"] virtuelle très fidèle du monde réel pour créer de nouveaux services hyper-intelligents: la réalité augmentée (exemple concret ici) en est actuellement le meilleur exemple
  • les méta-donnnées implicites ["implied metadata"], i.e. découvertes au fil du contenu Internet permettront d'extraire une nouvelle forme de valeur ajoutée d'ores et déjà présente mais encore cachée dans les pages. Le phénomène n'est pas nouveau: le PageRank de Google ("1 lien = 1 vote" sur la qualité du contenu) en est le meilleur exemple. Sa valeur ajoutée en dizaines de milliards de dollars annuelles n'est plus à décrire...
Alors. réchauffé ou pas le "Web Squared" ? A chacun de juger....

Maintenant, si tout ce qui précède est du charabia et que vous voulez une bonne synthèse, précise et relativement courte, des 5-6 ans qui ont conduit à ce "Web Squared", je vous conseille le bouquin de David Fayon "Web 2.0 et au-delà" (dont il m'a fait parvenir une copie). Cela permettra à tous ceux qui n'ont pas fait leurs devoirs de vacances (je l'ai lu à cette occasion) de se rattraper en ce jour de rentrée des classes.....

Dans son bouquin, David présente avec une vision grand public:
  • les mécanismes fondamentaux du web 2.0: la collaboration, la viralité, etc.
  • les grands acteurs et comment ils mettent ces mécanismes en action
  • les modèles économiques qui découlent de l'application de ces mécanismes et principes
  • ...et aussi, pour ceux qui ont besoin de leur "dose de techno", un peu de bon vieux code au ras des pâquerettes (au bon sens du terme!)
Le tout abondamment illustré d'exemples concrets voire pratiques pour pouvoir réellement "toucher" à ces abstractions de notre monde actuel...

A lire (ou relire) donc!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Clochix a dit…

A noter qu'InternetActu a eu l'excellente idée de traduire l'article en français : http://www.internetactu.net/2009/09/01/le-web-a-la-puissance-2-le-web-20-cinq-ans-plus-tard/

d.durand a dit…

Bonjour Clochix,

Excellent complément: merci beaucoup!
didier