vendredi, juin 12, 2009

Wikipedia dans Google News --> la Vérité Analogique en média à part entière?

Au tout début de ce blog, à l'occasion de l'attentat de Londres en 2005, j'avais été impressionné par le flot d'informations (ultra-précises) synthétisées en temps réel par la communauté des internautes contributeurs à Wikipedia. Le même phénomène s'est reproduit avec la récente catastrophe du vol Air France 447 entre Brésil et France: la page de Wikipedia est impressionnante et continue à vivre avec les dernières informations.

Cette précision et cette rapidité de production n'a pas échappée à Google non plus: il a décidé d'intégrer de telles pages dans son agrégateur d'informations Google News.


Du point de vue de la pertinence pour le lecteur, c'est sûrement valide: des pages très actives de Wikipedia comme celles évoquées plus haut ont toute leur place dans un service d'agrégation en temps réel. En effet, des analyses comparatives passées ont montré que la qualité de Wikipedia valait des références mondiales historiques comme l'encyclopédie Britannica selon Nature.

Mais, du point de vue de la presse, c'est plus ambigu:
Ce pas en avant pour Wikipedia va susciter des réactions véhémentes dans la presse dès qu'il sera plus largement connu.

Mais, entretemps, force est de reconnaître que la "Vérité Analogique" qu'est Wkipedia gagne ici ses lettres de noblesse en tant que média de référence à part entière...

Cette intégration dans Google News de pages comme celles ci-dessus est clairement délibéré de la part de Google. Les "pages évolutives" (i.e améliorées en permanence) de Wikipedia constituent selon Marissa Mayer, VP chez Google, un meilleur modèle d'avenir pour le web que la litanie d'articles successifs publiés par un même site sur un même sujet: elles ajoutent à la confusion des 1'000 milliards d'URLs actuels.

En substance, cette représentante du plus haut niveau de Google a récemment dit ceci à la commission du Sénat américain qui réfléchit actuellement officiellement à l'avenir du journalisme: "Today, in online news, publishers frequently publish several articles on the same topic, sometimes with identical or closely related content, each at their own URL. The result is parallel Web pages that compete against each other in terms of authority, and in terms of placement in links and search results.

Consider instead how the authoritativeness of news articles might grow if an evolving story were published under a permanent, single URL as a living, changing, updating entity. We see this practice today in Wikipedia’s entries and in the topic pages at NYTimes.com. The result is a single authoritative page with a consistent reference point that gains clout and a following of users over time."

Mettre à jour une même page pour en faire progressivement une référence qui émerge finalement en haut des pages de résultats des moteurs est une remise en cause totale du modèle de fonctionnement séculaire des éditeurs.

Mais, à l'époque de l'économie de la sérendipité où le Pagerank est tout, c'est une proposition finalement très pertinente: il ne faut pas migrer vers le Web, il faut y muter son métabolisme!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Luc a dit…

"Les 'pages évolutives' (i.e améliorées en permanence) de Wikipedia constituent selon Marissa Mayer, VP chez Google, un meilleur modèle d'avenir pour le web que la litanie d'articles successifs publiés par un même site sur un même sujet"

=> a mettre en perspective avec Google Wave ??

d.durand a dit…

Salut Luc,

Je n'avais pas fait la connexion: excellente remarque!
a+
didier