mardi, décembre 11, 2007

SEO et SEM: l'argent ne fait pas tout!

Pour acquérir du trafic vers un site via les moteurs de recherche il y a finalement 2 manières principales:
  • le trafic "organique": c'est celui que l'on obtient en se trouvant particulièrement bien placé sur la colonne de gauche, celle des résultats "normaux" du moteur. C'est le domaine SEO = Search Engine Optimisation.
  • le trafic payé: celui que l'on route vers son site via les clics des utilisateurs sur les petites boîtes type Adwords (mode pay-per-click - PPC). C'est le domaine SEM = Search Engine Marketing.


Il est bien sûr essentiel de ce préoccuper des 2 sujets car les moteurs sont aujourd'hui les points d'entrée sur l'Internet. Ils routent une quantité colossale de trafic. Google mène la danse.

Concernant le trafic organique, le schéma est très clair: sur les mots-clefs essentiels à son site, hors de la 1ère page, (1ère ligne ?), point de salut! Quasiment aucune chance de voir du trafic en provenance des 3 grands même si ils indexent beaucoup et très vite: il faut se "battre pour monter" dans les positions sinon calme plat... C'est pour cela que 1+ milliard de dollars est dépensé chaque année sur le sujet par les sociétés (e-commerce en particulier) qui en dépendent de manière quasi-vitale.

Mais, et pourquoi ne pas faire simple et passer par la colonne de droite en "casquant tout simplement", me direz-vous ?

Eh bien, parce que cela ne produit absolument pas les mêmes effets: même en étant tout en haut en de la colonne de droite (pas forcément d'ailleurs en étant celui qui paie le plus au clic - cf l'algorithme Adrank) , on a beaucoup moins de chance d'être vu et cliqué que dans la colonne de gauche (même si cette forme publicitaire est la meilleure de l'Internet actuellement)

C'est ce qu'indique, on ne peut plus clairement, le tableau de synthèse (Top5 des sites de 6 industries) publié par B. Tancer sur le blog de Hitwise:

En regardent ce tableau, il y a donc des industries (fournitures de bureau, sous-vêtements) où le trafic payé permet d'atteindre 50% de l'objectif idéal. Par contre, pour d'autres, on ne peut espérer que le tiers voire le quart en ouvrant le porte-monnaie même en grand...

Donc, l'argent ne fait tout! (Note: pour Google lui, c'est "tout": 99% de ses 10 milliards 2006 sont publicitaires)

Il y a donc encore de la place pour les "consultants-artistes" de la SEO qui peuvent finalement apporter beaucoup plus qu'une approche "brutalement publicitaire"....

PS: vous ne connaissez pas la position de votre site sur vos mots-clefs essentiels? Je vous recommande à nouveau Goldorank (je m'en sers très souvent...)

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

5 commentaires:

Nico a dit…

Salut d(avid ?),

SEM = SEO + SEA(dvertising) !

texto, SEM = search engine marketing, donc marketing lié aux moteurs de recherche.

Nico a dit…

euh d pour didier bien sûr, dsl :p j'ai rencontré récemment un d.durand et j'ai confondu :p

d.durand a dit…

Bonjour,

les définitions de SEM varient: la tienne est utilisée souvent, la mienne aussi
didider

Martin a dit…

Bonjour,

Je tiens également à indiquer que SEM = SEO + Achat de mots clés.
Ceci est important car tous le monde se trompe !! le SEM n'est pas uniquement l'achat de mots clés.
De même Achat de mots clés peut s'appeler liens commerciaux, liens sponsorisés, pay per clic, liens payants, paid Search... et la suite peut etre encore longue.
Etant spécialiste du domaine, cela devient très gênant pour la compréhension de notre métier, alors merci de corriger ;)

d.durand a dit…

Bonjour Martin,

me permettez-vous de garder ma définition de SEM? ;-) (Je vais donc continuer à me tromper avec la majorité)
merci d'avance
didier