mercredi, octobre 04, 2006

Wikipedia: Der Spiegel et AFP l'utilisent mais AFP ne cite pas!

Je suis un fan de Wikipedia: si vous suivez les liens de mes billets, c'est souvent qu'ils vous conduisent vers cette "encyclopédie participative" (un des icônes du Web 2.0). Elle amène pour moi une nouvelle forme de référence: la "Vérité Analogique"

La réputation de Wikipedia se forge petit à petit: sa croissance en la meilleure preuve. Mais, ce n'est pas sans anicroches:

Cette réputation vient de passer hier à un niveau supérieur. En effet, sur la dramatique histoire du massacre dans la communauté amish, der Spiegel, un titre leader des médias traditionnels et AFP DE ont repris le contenu de l'article de Wikipedia (Allemagne) sur cette communauté pour étoffer leur dépêche.

Mais, ils n'ont pas "instinctivement" cité Wikipedia (alors que sa licence GFDL l'impose). Philipp Lenssen reprend le billet de Mathias Schindler. Celui-ci explique que, alerté sur la reprise de texte par un "wikipédien", il a fait alerter der Spiegel qui est client d'AFP et utilise donc ses articles. En quelques minutes, der Spiegel a modifié le texte de l'article sur son site Internet pour faire un lien vers Wikipedia DE (voir la fin) .

Par contre, AFP également contactée a, selon Matthias Schindler, refusé en disant que Wikipedia ne se trouvait pas dans la liste des sources officielles qu'elle cite bien que le long billet de M. Schindler montre clairement la reprise par les multiples morceaux comparatifs qu'il décortique.

C'est un comble à mes yeux pour une société qui combat farouchement Google pour la violation de ses droits d'auteur dans Google News!

Donc, dans cette affaire, un bon point pour Wikipedia dont la qualité est finalement reconnue par les plus grands médias!

Pour le comportement de l'AFP, chacun jugera.

Mais, finalement, c'est conforme à ce que j'ai écrit il y a un an dans le blog officiel du livre de Joel de Rosnay "La révolte du pronétariat": la collaboration entre les médias traditionnels et le web 2.0 producteur du contenu UGC aura bien lieu: CNN , Financial Time et Reuters montrent l'exemple. Mais, les péripéties et polémiques préalables seront encore multiples avant de trouver l'harmonie!

Cédric Motte est aussi de cet avis. Il l'exprime juste un peu plus abruptement que moi ;-)

Et vous?

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Cedric a dit…

Bonjour Didier,
merci pour le lien ;o)

A lire ton billet on voit que, vraiment, c'est le b... de partout, sans compter le fait que les positions officielles des entreprises ne sont pas toujours comprises. J'imagine qu'il s'agit d'un rédacteur de l'AFP qui ne connaissait pas la position de l'AFP quant à la notion de droits d'auteur et encore moins les agitations autour de l'indexation des moteurs de recherche.

Ou alors il s'agit d'une taupe de google :o)

d. durand a dit…

Salut Cedric,

ce b... nous fait vivre à mon avis en fait une époque très spéciale de changements majeurs.

Pour le lien: un renvoi d'ascenseur. (Et puis, jia promis lors de mon billet "spaghettisation" de me lier plus à d'autres de la blogosphère francophone. J'essaie d'appliquer...)