lundi, novembre 10, 2008

publicité Internet: progrès du CPC contre déclin du CPM

Le déclin du CPM pour les bannières est un fait depuis 3 ans (tous les détails): il a chuté de moitié. Cette tendance s'oppose par contre au progrès régulier du CPC (Cost per Click)

En effet, même si cela est passé inaperçu quand Google a annoncé ces derniers résultats: le coût par clic a augmenté en moyenne de 11% en 1 an.

En effet, dans sa press release, Google annonce un résultat en progrès de 31% alors que le nombre de clics n'a augmenté que de 18%: " ....Google reported revenues of $5.54 billion for the quarter ended September 30, 2008, an increase of 31% compared to the third quarter of 2007 .....Aggregate paid clicks, which include clicks related to ads served on Google sites and the sites of our AdSense partners, increased approximately 18% over the third quarter of 2007...."

Le coût moyen d'un clic sur une publicité Adwords a donc augmenté de 1.31/1.18 soit environ 11%.

On peut facilement lier réduction du CPM et augmentation du CPC:
CQFD.

Même si Google avait fait un site didactique pour tenter d'expliquer les bienfaits de l 'alliance avec Yahoo dans le domaine de la recherche, ils ont finalement stoppé rompu prématurément la collaboration. Pourquoi?

Parce que, entre autres, en implantant Adwords sur le moteur de recherche YAHOO, la compétition entre annonceurs aurait encore été plus exacerbée: il y aurait finalement plus d'annonceurs - ceux de Yahoo et de Google séparés aujourd'hui mais combinés dans cette nouvelle constellation - pour moins de places: la bagarre pour un mot-clef aurait été rassemblée en 1 seule place (plate-forme publicitaire Google seule) au lieu de 2 aujourd'hui (plate-forme publicitaires Google et Yahoo séparées aujourd'hui)

Ces multiples leviers pour faire grimper le coût d'un clic au ciel n'aurait pas été du goût des autorités de régulation des marchés: le procès pour abus de position dominante était garanti.

Même si IBM puis Microsoft y ont survécu, Google a encore voulu s'épargner cette épreuve pour quelques temps!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

6 commentaires:

Anonyme a dit…

http://1jexionverbale.110mb.com/video.html
http://www.1jexionverbale.biz.st

Matthieu a dit…

Merci pour l'article, très intéressant.

Y a-t-il des informations concernant la part du CPM dans les revenus publicitaires des sites d'information en France (comparé au CPC, CPA, ...)? Est-il prédominant et est-il en baisse?

d.durand a dit…

Bonjour Matthieu,

Je n'ai pas d'infos hexagonales. Désolé!
cordialement
didier

Eric - InboxBlog a dit…

Bonjour

Félicitations pour votre blog qui est passionnant ;-)
Une question : existe t il des stats sur les prix moyen de cpc google ?
J'ai trouvé ces informations : http://searchenginewatch.com/3631194

Je l'ai trouve assez peu credible au vu des mes expériences passée.

Exemple : 0,69$ pour le secteur du tourisme c'est faible alors que 12$ pour l'assurance...

Merci

Matthieu a dit…

Aucun problème, d'après les quelques maigres informations que j'ai, ça serait entre 50% et 90% (fourchette assez large!)

@Eric il n'y a pas moyen de tester soi même le prix du CPC sur divers mots-clés? j'avais déjà entendu que le prix du CPC dans l'assurance était très important

d.durand a dit…

@Matthieu et Eric,

Selon mon expérience professionnelle via Adwords, les variations sont énormes suivant les mots-clefs.

On va de qq cents à plusieurs euros de manière régulière.

Donc, je suis ok avec les stats américaines.

cordialement
didier