mardi, mai 20, 2008

Cloud computing: microsoft monte sur le nuage avec 100+ millions de boîtes à lettres Exchange pour 2012

Microsoft a fait savoir l'an dernier qu'elle allait monter sur le nuage de Cloud Computing en annonçant les services de puissance brute qu'elle allait vendre aux développeurs comme le S3 ou le EC2 d'Amazon afin de leur permettre d'éviter de faire les 70% de m...uck non-distinctive évoqués par Jeff Bezos.

Eh bien, la société de Redmond va un cran plus loin (sans quand même aller aussi loin que Sun..): elle annonce aujourd'hui qu'elle va packager cette infrastructure dans des services plus sophistiqués que la revente de capacité brute. Pour cela, MS met le paquet en installant 10'000 nouveaux serveurs chaque mois

Un de ses services plus facilement "consommables" prévus est l'outsourcing des boîtes à lettres Exchange/Outlook (logiciels Microsoft) actuellement gérées directement par les entreprises.

Selon l'article, Chris Capposela, le responsable de la suite Office chez MS, vient d'annoncer que ce modèle de service était le prochain cheval de bataille de sa division en prédisant qu'il en ferait grossir le chiffre d'affaires mais réduire les marges ("outrageuses" selon le récent comparatif Google-Microsoft - 10.8 milliards sur 16.4 pour l'activité Business!).

Ce nouveau service qui s'appelera "Exchange Online" hébergera, selon Capposela, d'ici 2012 au moins 50% des 210 millions de boîtes à lettres Exchange actuellement en service dans les entreprises.

Les résultats actuels de Microsoft dans le domaine "Software as a Service" (SaaS) sont très médiocres dans le domaine des utilisateurs privés. L'avortement de l'acquisition de Yahoo ne peut pas aider pour l'instant!

Par contre, cette stratégie Saas vitale pour Microsoft selon Ray Ozzie surviendra peut-être par le côté entreprises.

C'est historiquement à travers les entreprises que Microsoft a toujours affirmé sa puissance et réussi ses mutations. Pourquoi pas cette fois encore?

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

1 commentaire:

Nicolas Cynober a dit…

Ca c'est pas con !
Y'a quoi d'autres comme service de mail SaaS ?