mercredi, mars 15, 2006

Amazon S3 = Service de Stockage Simple

Amazon lance aujourd'hui son Service de Stockage Simple (d'où l'acronyme S3). La partie stockage est un composant essentiel de la vision "Linternux", (i.e un nouveau système d'exploitation au dessus du web 2.0).

Ray Ozzie, CTO de Microsoft, dans la nouvelle stratégie qu'il élabore pour le géant de Redmond, a longuement évoqué (et vanté) les avantages du "logiciel sous forme de service (payé)".

Eh bien, Amazon met le "matériel en tant que service (payé)" à l'ordre du jour. Et c'est du concret alors que Google n'en est qu'aux idées et rumeurs avec Gdrive (membre d'une tout aussi hypothétique suite "Google Office")

Comme son nom l'indique, ce service S3 est très simple à expliquer: des Gigaoctets de stockage loués au mois. Cet espace de stockage fait partie de la même infrastructure que celle utilisée par Amazon elle-même pour sa librairie en ligne.

Les caractéristiques:
  • 15 cents de dollars par Goctet stocké
  • 20 cts de dollars par Goctet transféré vers ou depuis les Goctets
  • interfaces SOAP ou REST pour accéder des objets d'une taille de 1 octet à 5 Goctets (il y a aussi une interface Bittorrent pour utiliser les avantages du P2P)
  • système de sécurité pour verrouiller l'accès à ses fichiers si on ne souhaite pas qu'ils soient publics.
S3 vient compléter la palette des services technologiques de Amazon: on peut même voir S3 sûrement comme un fragment du service logiciel de moteur de recherche Alexa offert récemment au marché.

Ce sont des services aussi simples (et c'est volontaire, dixit Amazon) que ceux-ci qui sont nécessaires à bâtir une nouvelle génération d'entreprises sans infrastructure propres donc très agiles à une époque où la rapidité de mutation devient vitale!

La conclusion en forme de question: Nicholas Carr n'a-t-il pas raison quand il parle d'un prochain et nécessaire jugement de Salomon pour Amazon en prédisant qu'il va sûrement falloir couper le bébé Amazon en 2? En effet, je le rejoins à 100% quand il prédit un avenir difficile (conflits d'intérêts et stratégiques) à une seule société Amazon tiraillée entre 2 métiers aussi distincts que libraire en ligne et prestataire de services technologiques.

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Si le service d'Amazon est bon marché pour du stockage simple, il est 2 fois plus cher que les meilleurs hébergeurs US au niveau bande passante.

Bref il n'a pour seule utilité que le stockage. Stockage qui revient moins cher en achetant son propre hardware.

Peu d'intérêt. J'ai lu toutes les analyses sur le US et tout le monde s'accorde à dire que le service apporte peu de valeur ajoutée.

d.durand a dit…

Bonjour,

Merci du commentaire

Vous avez raison: il est cher, ce service!

Mais il apporte une certaine valeur ajoutée: les services d'accès et de sécurité tout emballés (qu'il faut implémenter soi-même chez un hébergeur).

De toute façon le prix baissera pour s'aligner avec le marché

Et puis, c'est le chemin vers le stockage gratuit et la compétition
avec GDrive qui m'intéressent pour la suite

cordialement

didier

Anonyme a dit…

Contrairement à ce que dit notre ami anonyme Amazon ouvre une nouvelle voie (Google aussi). Elle vaut ce que qu'elle vaut mais elle initie une tendance majeure au développement du net et des structures statiques et contaignantes que nous avons connu jusqu'à présent. Cette offre (pseudo chère, le full gratos n'a jamais rien donné de révolutionnaire tellement les bidouilleurs en herbe se palluchent sur leur découvertes). C'est une initiative interressante sur laquelle il faut prendre de la graine et la détourner pour alimenter des Web services vieillants et congestionnés.

d. durand a dit…

Bonjour

Bien d'accord avec vous.

Pour moi S3 va pouvoir permettre la naissance de startups sans investissement d'infrastructure (ou presqze) tout sera loué dans des services comme S3!

C'est clairement à garder sur le radar!

didier