lundi, juillet 03, 2006

Liberation.fr ouvre la conversation Web 2.0 dans son nouveau site

Le web 2.0 a pour moi 2 parties:
  • 1 partie sociale
  • 1 partie technologique
La partie technologique, ce sont les mashups. Au delà du concept (encore futuriste) du web comme système d'exploitation, ces mashups plus basiques - à ce jour - symbolisent la Collaboration (naissante) à travers les sources de données qu'ils marient.

Plus mûre est - pour moi - la partie sociale. Là, c'est la Conversation qui est le symbole du web 2.0. Cette conversation est matérialisée par les systèmes de commentaires sur les blogs qui ont vraiment permis à Mr Tout le Monde de s'exprimer et de réagir sur tout sujet.

Libé se lance dans la Conversation du Web 2.0: ils ont annoncé hier soir une nouvelle version de leur site qui permet les réactions directs sur les articles de leurs propres journalistes. Pas encore tous cependant: "une sélection" dit l'annonce.

C'est une première pour moi dans les médias francophones (merci de vos pointeurs si vous avez des exemples antérieurs...) que de laisser, dans un grand titre de presse, les lecteurs de base directement réagir aux sujets traités par les journalistes professionnels qui se montrent encore souvent très frileux en la matière...

Libé va donc plus loin que les exemples VG ou BleuBlog déjà cités ici. Pour VG, il ne s'agissait que de livrer de la matière brute ensuite traitée par la rédaction et pour Le Matin, les blogs des lecteurs sont sans interaction avec la rédaction.

Bravo à Libé pour ce pas volontaire vers la collaboration entre pronétaires et infocapitalistes! Cette avancée suit celle International Herald Tribune vient de lancer une collaboration avec Ohmynews, site emblématique du "journalisme citoyen"en affichant les titres Ohmynews sur le site IHT (la reprise d'articles est prévue).

PS1: Infocapitalistes vs Pronétaires, kesako? Ecoutez la récente synthèse de Joel de Rosnay sur le sujet en cliquant cette petite flèche bleue . (ou allez voir les images vidéo qui vont avec chez J.M. Billaut, auteur de cette interview)

PS2: le livre "la révolte du pronétariat" est téléchargeable librement sur Internet ici.

6 commentaires:

Benoit Raphael a dit…

Liberation (même si l'effort est louable) n'est pas le premier quotidien à autoriser les commentaires sur ses articles. "20 minutes" le fait déjà.

d.durand a dit…

Bonjour Benoît Raphael,

Merci de la précision: je ne savais pas pour 20min

didier

Benoit Raphael a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Benoit Raphael a dit…

Et Emmanuel Parody me signale que les Echos ont fait de même il y a quelques mois. Les commentaires y sont modérés a priori.

Et bravo pour votre blog, que j'ai découvert ce week-end :)

Thomas a dit…

Libé cherche vraiment une porte de sortie... La trouvera t-il sur le net ? C'est moins sûr ! July parti, la qualité des articles qui a considérablement baissé ces dernières années... La mort de Libé ??

d.durand a dit…

Bonjour Thomas,

L'énergie du désespoir produit parfois des miracles!...

didier