jeudi, décembre 01, 2005

Craiglist contre Google Base & MS Fremont: l'arroseur finalement arrosé?

Le magazine Fortune publie dans sa dernière édition un article très intéressant à double titre:

1) il développe une nouvelle thèse intéressante: Craigslist lui-même pourrait bien être lui-même le dindon de la farce qu'il a créé.

En effet, il vole selon certaines estimations environ 500 millions de dollars de revenus des annonces classées ("classifieds") aux journaux qui se financent encore à 36% par ce secteur publicitaire. Plutôt que "voler", on devrait plutôt dire "évaporer" car les revenus estimés de Craigslist pour 2005 ne sont que de 20 millions de dollars.

Malgré tout, son succès mesuré en trafic (voir ci-dessous) est colossal et il a donc poussé les plus grands à réagir: Google avec Google Base et Microsoft avec Fremont.

Eh bien, la conclusion de cet article est que, finalement, Craigslist pourrait bien être la victime de son propre succès et donc "l'arroseur arrosé" dans cette histoire des annonces classées qui deviennent gratuites.

En effet, Google (comme Microsoft) avec ses résultats financiers colossaux et sa capitalisation boursière astronomique dans un marché publicitaire en ligne qui rebondit en ce moment peut jouer plus longtemps que Craigslist le jeu du gratuit sur ce terrain car ses sources de revenus sont assurées par ailleurs. Il peut même ajouter à peu de frais des technologies qu'il possède déjà à Google Base comme Google Talk, Google Video, Google Adwords avec option Click-to-Call, etc....

L'article prédit donc l'étouffement de Craigslist: il devra aller lui aussi vers le 100% gratuit et ne pourra pas ajouter alors les fonctions et technologies qu'un Google va lui continuer à accumuler au pas de charge dans Google Base pour capturer progressivement toute l'audience de Craigslist

Et Craig Newmark, il va faire quoi: partir et passer à autre chose comme on pourrait le penser ou se battre pour raviver l'esprit de la communauté Craigslist?

2) Il publie des chiffres intéressants et tous neufs sur Craiglist:
  • 10 millions de visiteurs mensuels
  • 6.5 millions d'annonces nouvelles chaque mois
  • un revenu "virtuel" annuel qui pourrait facilement dépasser les 500 millions de dollars (si chaque annonce était payée seulement quelques dollars)
  • 190 villes couvertes dans 35 pays
  • 3 milliards d'impressions de pages par mois (croissance du trafic de 200% par an!)
  • des revenus réels 2005 aux alentours de 20 millions de dollars (sources de revenus: les annonces-emplois de recruteurs: 75$ à San Francisco, 25$ à New-York et Los Angeles)
  • des coûts d'environ 5 millions (soit un bénéfice net de 15 millions ? ...et une marge de profits nets à 75%?)
  • 18 employés

1 commentaire:

alain13 a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.