jeudi, janvier 22, 2009

Feedburner part en vrille?

Je suis réconforté de voir que d'autres ont le même problème que moi: Feedburner devient du grand n'importe quoi:
  • le retard à la distribution du contenu par RSS peut prendre des heures
  • les statistiques de lecteurs, c'est n'importe quoi: ce blog est en baisse théorique de 30% sur les lecteurs par RSS (1'900 affiché actuellement en colonne de droite alors que le chiffre réel habituel est aux alentours de 2'600)
  • etc...
ça râle sur Twitter:

Michael Arrington, fondateur de Techcrunch, se fâche tout rouge car, lui, il en vit de la distribution rapide des scoops de son flux comme un fleuriste qui vivrait de la rapidité d son véhicule pour assurer la qualité des produits livrés.... [Moi, je suis plus zen]

Mais, Mr Google, il faut faire quelque chose: des problèmes ponctuels Feedburner, on en a déjà eu et on en aura encore. On peut donc les accepter! Par contre, laisser mourir à petit feu un service aussi bien conçu (dont j'ai été fan de la première heure) après l'avoir acquis à grands coups de millions, ça me fait mal! Je crois que la devise maison c'était "don't be evil"?

Un des mauvais revers de la gratuité à tout crin`?

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Djeby a dit…

Tout à fait d'accord, le flux est très ralenti, je le vois bien sur wikio par exemple le load du flux peut aller jusqu'à 2H pour moi. J'ai d'ailleurs envoyé un mail à wikio pour savoir si ça venait du flux FeedBurner ou de Wikio lui même. Toujours pas de réponse de leur part. Pour le nombre d'abonnés, je crois que la baisse est éphémère du fait de la migration (ex: Presse Citron j'ai été étonné de voir passer son compteur de plus de 30 000 à un peu moins de 26 000 pour remonter par la suite.)

Mais j'ai l'impression que Google ne s'embête pas trop à développer son activité autre que son moteur de recherche. Pour être également chez Blogger, je trouve que la plate forme de blogs est très limitée pour un service googlien.
Espérons que ça changera.

d.durand a dit…

Bonjour Djeby,

C'est très vrai qu'il y a depuis qq mois une focalisation intense sur le core business au détriment des services "latéraux": c'est dommage pour des fleurons comme FB....

cordialement
didier