jeudi, août 21, 2008

Gartner publie son "hype cycle" des technologies 2008 - quo vadis ?

(Update: voir le billet de Cedric pour les mêmes graphiques sur 2005-2007 et son analyse historique.)

Je suis depuis un dizaine d'années le célèbre diagramme "hype cycle" des technologies du Gartner Group.

La version 2008 vient de sortir:


Il donne en un graphique une bonne liste des sujets qui font le buzz du moment et de leur perception (souvent prudente...) par les grandes entreprises.

La description générale du cycle est souvent très valide:
  • le "déclenchement technologique" = la naissance...
  • le "pic des attentes exagérées": vous savez quand cette technologie est la nouvelle panacée... Second Life n'était-il pas cette panacée il y a quelques mois. Maintenant, qui s'y intéresse encore?
  • le "trou de la désillusion": quand la panacée descend en enfer car elle ne tient pas ses promesses (cf Second life) ou quand elle est déjà remplacée par la génération suivante de la même veine.
  • la "remontée vers la lumière": quand la technologie trouve finalement sa place sans exagération sur ses capacités mais avec une réelle utilité
  • le plateau de la productivité: quand la technologie est devenue banale mais qu'elle livre simultanément tous ses avantages: l'Internet, les moteurs de recherche, le courrier électronique ont atteint cet état et sont donc finalement sortis de ce graphique.
Sur quelques-unes des technologies représentées ci-dessus:
  • le micro-blogging à la Twitter: il monte, il monte... tout le monde en parle. Moi, je n'arrive pas à lui trouver une réelle utilité même si j'essaie de pratiquer.
  • le Cloud Computing: j'y crois dur comme fer. Un nouveau moyen de lancer des startups à coûts et risques minimaux. Pour les entreprises établies, la bascule sera plus longue (par frilosité sécuritaire ... injustifiée?)
  • les "Surface Computers" (parfois sphériques): ils auront des applications mais pas autant qu'on le pense en tout cas à moyen terme. Quand ils seront devenus très peu chers, on en aura peut-être tous un comme table de salon mais mes cheveux auront (à mon avis) largement blanchis d'ici là!
  • les wikis: j'en utilise un quotidiennement chez mon employeur. Je trouve cela plutôt très utile à une entreprise qui veut constituer sa mémoire en collectant dans un grand récipient tous les documents de plus en plus nombreux produits par ses cols blancs sans chercher à définir à priori (pendant de long mois) une typologie exhaustive qui ne convient de toute façon jamais...
  • la "Green IT": si on peut faire marcher les centres de calcul de manière plus écologique, tant mieux! D'autant qu'ils ne rétrécissent pas en taille donc en consommation énergétique...
  • le "corporate blogging": il ne perce pas en Europe et reste très nord-américain. Chez Publicitas, on y croit toujours: mon département vient d'en lancer un sur les technologies et d'autres vont suivre par nos collègues.
  • les applications "location-aware": longtemps qu'on en parle. Tant que les opérateurs ne livrait pas les informations de positionnement, on ne pouvait qu'en parler... Maintenant que les téléphones intègrent des puces GPS indépendantes, cette rétention est devenue sans objet ni conséquence. Les mashups et applications mobiles sur les APIs de Google Maps vont être boostés par la superbe interface graphique des iPhone ou autre Google Android.
Avis sur ces mêmes technologies ou celles que je n'ai pas abordées bienvenus!

[Via techcrunch]

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

6 commentaires:

Luc a dit…

Tient, vous bossez avec Typo3 :)

Chez moi, on est aussi spécialisé sur ce CMS ;)

si vous avez besoins d'aide pour vos projets ;);)

d.durand a dit…

Salut Luc,

je retiens la proposition: on ne sait jamais.

A propos de Typo: un super CMS! Open source en plus... Je suis heureux de l'avoir fait entrer dans la maison pour qu'il supporte maintenant le site corporate.

Et pour le blog Publicitas: WP bien sûr!
a+
didier

Cabanis a dit…

Merci Didier pour ce post.

Un seul regret : quid du web sémantique ???? Passé à l'as par Gartner ?

Le web 3 de certains n'est-il encore que de la fumée malgré les multiples recherches et posts de Calacanis et Spivack ;) ?

d.durand a dit…

Bonjour Cabanis,

Je pense que le Web sémantique n'est même pas encore sur le radar de Gartner (encore trop "ésotérique" pour leurs clients

cordialement
didier

Anonyme a dit…

bonjour,

Pour infos le Gartner à commercer à traiter le web semantique il y a ... 3 ans

Gartner Guys...
Cordialement

d.durand a dit…

Bonjour Gartner Guys,

Quelle est alors la raîson de son absence sur le radar?
cordialement
didier