vendredi, février 09, 2007

L'économie parallèle des jeux en ligne: Second Life, World of Warcraft, etc....

A la maison, nous avons eu une discussion "chaude" en famille sur le sujet des jeux en ligne de type MMOG ("Massively Multiplayer Online Games").

Mon fils nous racontait qu'il était commun dans son collège que les élèves "business oriented" se fassent de l'argent de poche en revendant leurs personnages et comptes sur des jeux en ligne à des camarades trop fainéants et impatients pour développer leur personnage en partant de rien mais suffisamment aisé pour sous-traiter le travail à un camarade.

Ma femme a été horrifiée alors que mon côté geek me faisait presque trouver cela normal. D'où la discussion animée!...

Eh bien, ce billet de PaidContent nous montre que:
  • le sujet est d'actualité ailleurs qu'à la maison: ce genre de business possède déjà un nom " officiel: c'est le "Real Money Trading" (RMT). Le marché actuel est estimé entre 250 millions et 880 millions de dollars annuels selon CNet.
  • Wikipedia (EN) possède une page entière sur le sujet RMT: elle décrit RMT comme la vente lors de transactions du monde bien réel d'objets, de lieux, de personnages, de biens acquis dans ces jeux virtuels MMPOG que sont Second Life, World of Warcraft, etc... Des sociétés en Chine employant des salariés "éleveurs de personnages" ainsi que des comparateurs de prix à la Kelkoo pour ses biens virtuels comme Eye on Mogs ou Gamerprice y sont même évoquées.
  • Ebay vient de bannir ce genre de transactions de son site en se réfugiant prudemment derrière des questions de propriété intellectuelle: le possesseur du bien n'en est pas le propriétaire intégral puisqu'il est généré par un jeu tiers.
  • Il laisse ainsi le marché à des sociétés spécialisées dans le trading des personnages ou biens acquis dans ces jeux comme IGE qui dit sur son site: " Chaque jeu MMORPG se caractérise par son économie virtuelle exclusive. L’activité essentielle d’IGE consiste à créer des marchés secondaires pour faciliter l’achat et la vente de monnaies et de biens virtuels utilisés par les joueurs online. Le marché secondaire permet aux joueurs d’enrichir encore plus leurs aventures en leur offrant la possibilité d’obtenir immédiatement des biens ou des moyens supplémentaires, tout en permettant aux joueurs qui ont davantage de temps à consacrer aux jeux en ligne de gagner de l’argent bien réel en redistribuant leur fortune virtuelle."
Cette "re-matérialisation pécuniaire" bien réelle d'une seconde vie virtuelle me fascine. Pas vous?

Décidemment, nous vivons vraiment "une époque formidable"..... ou inquiétante!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

8 commentaires:

Maxx a dit…

Fascinant certes, mais il serait également bien d'en édudier les possibles dérives...

Manu a dit…

Tout ceci me semble tout à fait normal et d'ailleurs à quand la possibilité d'appliquer ce mécanisme dans la vrai vie comme les formations aux combats dans Matrix par exemple ?

Mettant fait ridiculisé au tennis le week-end dernier, je cherche un bon joueur pour "prêt de capacités". Si possible avant le week-end prochain (date de mon prochain match). Prix à négocier. Merci d'avance. Curieux s'abstenir.

Cedric a dit…

> Didier : cela me fascine aussi.

> Manu : cela ne devrait pas tarder.

Cela fait quelques années que les "scientifiques" arrivent à faire communiquer le cerveau avec des puces.

Voir ici http://www.cnn.com/2004/TECH/10/20/explorers.braingate/ et là http://www.livescience.com/humanbiology/060327_neuro_chips.html

Reste l'inévitable question inévitable : il est évident que cela sera généralisé un jour. Dans quelle mesure est-ce vraiment mal ? (oui bon je sais, on part dans une vaste discussion autour de la religion, mais bon...)

Ludovis a dit…

>manu : Pour le tennis, dans Total Recall, bien avant Matrix on pouvait voir une femme s'entrainer au tennis dans son appartement, elle avait à ses cotés un hologramme qui lui montrait le geste exact et qui la corrigeait au besoin, avec la WII et sa fabuleuse WiiMote on devrait pouvoir réaliser desormais ce genre de chose grace à son capteur de mouvement

d. durand a dit…

Bonjour Maax,

C'est bien pour cela que "inquiétant" est le dernier mot de mon billet

cordialement

didier

d. durand a dit…

Bonjour Manu,

Le réel et le virtuel se rapprochent très vite de toute façon...

Pour le tennis, je ne peux pas aider! ;-)

didier

d. durand a dit…

Salut Cédric,

Intéressants ce BrainGate et ces neuro-chips.

Merci des liens!

didier

d. durand a dit…

Bonjour Ludovis,

D'accord avec vous sur l'innovation apporter par la Wii qui lie réel et virtuel.

Merci du pointeur sur Total Recall (je vais le relouer)

cordialement

didier