lundi, juillet 09, 2007

Google: cap du million de serveurs passé?

[Update: on parle maintenant de 2 millions de serveurs: voir cet article]

Il me faut maintenant monter la barre à 1 million de serveurs opérationnels chez Google pour ses services: j'en étais resté au 450'000 de la dernière estimation du New York Times. Doublement en 1 an!

Comme d'habitude, il faut rester au conditionnel sur ce genre de données puisque Google ne livre jamais d'informations sur ces sujets jugés trop stratégiques.

Mais, le blog USB (Unofficial SEO Blog) rapporte que Gartner a refait les calculs: au vu des investissements du géant de Mountain view, il calcule que le rythme des installations est de 100'000+ machines nouvelles chaque trimestre pour 1 parc total de "boîtes" supéreur à un million. Ce sont toujours des machines "low-cost" (moins de 1'000 dollars - fabriquées sur mesure - équipées avec Linux). Google est ainsi le 4ème producteur de serveurs au monde après HP, Dell, IBM

Je dois vous avouer que cela me fascine: j'ai déjà monté (en partie) et entretenu une infrastructure de plusieurs centaines de serveurs. C'était déjà "pointu" et "chaud" alors 1 million.... Chapeau!

Que E. Schmidt, le ceo de Google, considère l'excellence opérationnelle de Google autour de cette infrastructure comme un actif stratégique (i.e qui lui permet de se différencier à long terme) de Google ne me surprend pas!

PS: Gartner dit aussi que Microsoft n'a pas atteint le cap du demi-million car il ne dispose pas de cette même excellence. Passez donc une chaise à S. Ballmer svp: il va se remettre à les lancer! ;-)

[Via Zorgloob]

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

3 commentaires:

Clément VERMOT-DESROCHES a dit…

Décidément mais ou s'arreteront-ils ?

Il est vrai qu'aujourd'hui Google a surement a faire face a une augmentation colossale de la charge de travail surement peu du fait du boulot d'indexation du moteur en lui même, mais surtout de l'explosion du nombre de service fort consomateurs de ressouces et de bande passante proposés par Google. Je pense notamment a Google Vidéo, mais aussi a Google Earth (je voyais récément que Microsoft venais de faire une mise a jour de son propre Google Earth, nommé Virtual Earth, mise a jour de 26 To, oui, vous lisez bien 26 To : http://www.generation-nt.com/virtual-earth-maps-live-microsoft-toulouse-actualite-42927.html, c'est pour dire la bande passant colossale que ce type de service necessite !). On pourrais surement y ajouter l'outil de statistiques Google Analytics, qui mine de rien doit probablement traiter plusieurs milliers de requettes par secondes, et établir dérriére tout ca les statistiques des différents sites. Ajoutons a ceci les millions de compte GMail a heberger et on arrive a de collossale charges de travail !

A coté de tout ça, le nombre de serveurs dédiés au moteur de recheche lui même doit parraitre dérrisoire !

Nicolas Cynober a dit…

Au delà du nombre de machines Google a révolutionné le clustering à grande échelle en créant son propre système de fichier GFS et son propre système de fichiers distribués: Google BigTable.

Pour la petite anecdote. Youtube a réglé des problèmes d'architecture de fond après avoir été racheté par Google et migré sur BigTable.

d.durand a dit…

Salut Nicolas,

J'ai lu les white papers de Google sur GFS et BigTable mais je ne les ai jamais évoqués sur mon blog car c'est trop pointu par rapport à mon audience (un billet sur le sujet paraîtrait ésotérique à 95% des lecteurs)

PS: as-tu des liens sur Youtube et BigTable?

a+
didier