mercredi, septembre 19, 2007

Google Gadgets Ads: nouvelle forme publicitaire qui vise les plus grands annonceurs

Google annonce aujourd'hui une forme publicitaire en ligne très haut de gamme: les Google Gadget Ads.

Ici un exemple sur Honda que j'ai honteusement "volé" dans la gallerie d'exemples proposés [je ne sais pas combien de temps il marchera mais je le mets quand même]



Pourquoi haut de gamme? si compare avec les Google Adwords standards qui ne sont que de simples boîtes de texte, les Ad Gadgets sont pleines de "goodies" (HTML, RSS, images, vidéos, Flash, etc...) que l'on peut utiliser dans la composition de sa publicité pour la rendre "sexy". Toutes les interactions possibles [Essayez ci-dessus: on peut cliquer sur plein de petites choses...] sont ensuite bien sûr abondamment mesurées et analysées par Google pour permettre aux annonceurs un impact maximal de leur publicité (qu'est-ce qui marche ou pas, etc......)

Les grandes marques affluent: Coca-Cola, Intel, Pepsi sont dans les bêta-testeurs.

Google a bâti son empire financier /industriel et boursier sur la partie "commodité" de la publicité en ligne à travers la double Longue Traîne des petits annonceurs annonçant sur des sites de niches: des millions de campagnes à budget très faible sur les sites AdSense et sur les sites Google eux-mêmes. Puis, l'agrégation du web 2.0 fait son oeuvre!

Google revient maintenant sur la gauche de la Longue Traîne en visant les gros budgets des grandes marques. C'est finalement en phase avec le démarrage de Google dans tous les médias traditionnels pour y trouver une nouvellle croissance après un début de stagnation (dont beaucoup se satisferaient...): le ticket d'entrée dans ces médias est élevé et la présence de grands annonceurs y est donc importante. La montée en gamme de l'online via Ad Gadgets pourra donc faire synergie avec les ventes de campagnes pour la télé ou la radio.

Fait corroborant ce retour vers la tête (de la traîne): l'engagement de l'un des managers importants d'Ogilvy, une agence créative de premier plan mondial!

Google pointe clairement le bout du nez dans le monde du "all media/ crossmedia sales": sujet d'une certaine inquiétude dans l'industrie où je travaille....



Source: blog Media & Tech (par didier durand)

4 commentaires:

Sandrine Szabo a dit…

Il faut dire que les publicitaires et les médias tardent à proposer une approche structurée d'internet.

Ils sont encore sceptiques, en train de refaire le monde, dubitatif de la perçée d'internet, alors que le train a quitté la gare depuis longtemps.

Même s'ils se réveillaient, pour lutter au niveau de Google, ça va être dur...

La réaction va t'elle se produire ? Est-ce de nature à produire un électrochoc constructif selon toi, ou bien est-ce que cela va les plonger un peu plus dans la paralysie et l'inertie ?

d.durand a dit…

Salut Sandrine,

Tu as 100% raison sur le côté tardif de la réaction. Mais, je ne désespère pas.

D'ailleurs, je suis payé pour aider à ce qu'elle se produise.

On continue donc à retrousser les manches ;-)
a+

didier

Sandrine Szabo a dit…

Dis moi dès que tu as quelque chose, je serais ravie d'en parler dans mon site ;-) et pourquoi pas, de venir vous interviewer !

d.durand a dit…

Salut Sandrine,

Je ne manquerai pas de te faire signe. C'est sûr!

a+
didier