mercredi, juin 14, 2006

MySpace: l'UGC peut rapporter gros - Bien joué, Ruppert Murdoch!

MySpace (définition chez Wikipedia) est le site emblématique (actuel....) de l'UGC (voir définition ici): les statistiques ci-après en témoignent.

Ruppert Murdoch, pourtant magnat des médias traditionnels, avait fait début 2005 un discours-choc (en forme de mea culpa selon Pierre Assouline de Le Monde) face à un immense parterre de prestigieux éditeurs américains sur son aveuglement par rapport à Internet et à l'importance de l'UGC.

Il était ensuite 3 mois après passé à l'action en achetant MySpace pour 580 millions de dollars . La plupart le prenait pour un fou et pour surtout pour quelqu'un qui était prêt à payer n'importe quel prix pour avoir un ticket pour monter dans le train de l'Internet qu'il avait raté jusqu'à présent.

En effet, à l'époque, MySpace était dans un état proche de YouTube aujourd'hui (audience phénoménale mais revenus nuls ou presque)

Eh bien, il était juste visionnaire Mr Murdoch, (comme d'habitude...)! En effet, Techcrunch FR nous donne des chiffres éloquents sur la croissance de ce site:
  • 75 millions d'utilisateurs réguliers et +240'000 chaque jour!
  • 30 milliards de pages vues chaque mois: 10'593 chaque seconde!
  • MySpace était juste derrière les tous grands de l'Internet au dernier rapport Comscore d'Avril (chez John Battelle)
Et sur le plan financier?

Tout va bien, Mme La Marquise: Advertising Age annonce (via abonnement) qu'une journée publicitaire sur MySpace coûte la bagatelle de 1 millions de dollars et CNN précise que la division de l'empire Murdoch à laquelle MySpace appartient va rapporter environ 350 millions de dollars cette année. Quand on connait les marges auxquelles opèrent les médias en ligne, il y sûrement une immense partie de bénéfices nets (50% comme chez Google après déduction des TAC?).

Si on est effectivement dans les 150+ millions annuels de bénéfice dès 2006 (encore de la croissance potentielle ensuite), l'acquisition a été une incroyable bonne affaire! Bravo, Mr Murdoch...

MySpace, emblème de l'UGC, reste un phénomène américain (anglo-saxon). Quel serait pour vous le meilleur équivalent français? Skyblog (son succès décrit par Silicon.fr) ? Un autre ? Merci de vos avis!

8 commentaires:

Emmanuel a dit…

Je crains que la question de la monétisation de MySpace soit loin d'être résolue et les déclarations sont très ambigues. Le papier de CNN que vous citez est d'ailleurs franchement critique et la part de chiffre d'affaire de Myspace est encore une inconnue.
Ce n'est pas la première fois que des annonces sont faites sur les tarifs publicitaires mais un rapide coup d'oeil sur le site montre qu'on est loin des publicités de marque. D'où la fébrilité avec laquelle on se presse autour des projets d'intégration des mots clés sponsorisés. Lesquels sont loin de se faire dans l'enthousiasme tant la médiocrité générale du contenu de Myspace pourrait bien faire plonger les performances du réseau commercial qui s'y aventurerait. Bref prudence ... wait and see

d.durand a dit…

Emanuel,

D'accord avec vous qu'il est tôt! Mais, l'article Ad Age cite les plus grandes marques Mc Donalds etc....

Et même si le CA n'est que de 150 millions de dollars, l'affaire n'est toujours pas mauvaise

De toute façon, je vais suivre et reposterai qch dès que j'ai des chiffres financiers plus tangibles.

cordialement

didier

Cathy Nivez a dit…

Merci pour votre post chiffré et intéressant...
L'équivalent de MysSpace.com débarque en France le 28 juin 2006 sous le nom de code provisoire de le "buzz". C'est le groupe TF1 qui lance cette plate-forme de publication de contenus destiné au grand public. Cette plate-forme -basée sur la technologie de dailymotion.com_ sera orientée Musique et Vidéo amateurs dans un premier temps, mais devrait s'ouvrir à tout type d'info ensuite.
Ce site internet est le 1er étage de la fusée "nouveaux medias" de TF1 qui va ensuite lancer une nouvelle chaine de télé : compilation et diffusion du "meilleur" de la production mise en ligne par les internautes... Une chaine télé 100% UGC... disponible d'ici fin 2006 sans doute sur un canal du satellite...
Plus d'infos donc à partir du 28 juin...
@ bientôt !
cathy nivez
journaliste à Europe1 -Paris-

d.durand a dit…

Bonjour Catherine,

(j'écoute régulièrment vos chroniques)

Merci de l'info que je vais remettre en billet.

Didier

Natacha QS a dit…

Didier, merci pour ce billet très intéressant (et les précision de Catherine). Nous sommes sur le point de basculer dans une nouvelle phase du Net... la fusion longtemps annoncé entre la télé et le Net.

Natacha QS a dit…

J'ajoute qu'il serait utile d'avoir une analyse quali sur YouTube et MySpace, en effet, il y a le pourcentage de contenus intéressants est faible. La question du contenu va réellement se poser et de la rémunération des auteurs aussi.

d.durand a dit…

Bonjour Natacha,

Nous sommes effectivement en train d'entrer dans une nouvelle ère: le Web 2.0 ou "web social" semble être son nom ;-)

Concernant la qualité, il faudra la redéfinir: les vidéos qui font des hits sur YouTube ne sont pas toujours les plus sophistiquées d'après ce que j'ai vu en regardant leur chiffre,

a+

d.durand a dit…

Bonjour Natacha,

Nous sommes effectivement en train d'entrer dans une nouvelle ère: le Web 2.0 ou "web social" semble être son nom ;-)

Concernant la qualité, il faudra la redéfinir: les vidéos qui font des hits sur YouTube ne sont pas toujours les plus sophistiquées d'après ce que j'ai vu en regardant leurs chiffres d'audience par vidéo.

a+