mardi, mai 02, 2006

Youtube: 0 revenus mais 1 million de dollars de coûts réseau par mois!

Forbes publie un article sur le succès toujours croissant de YouTube (que j'avais déjà évoqué) auprès de ses utilisateurs.

En tant qu'utilisateur du service, il est clair que c'est très agréable de pouvoir publier des vidéos sur son blog/site (comme je l'ai déjà fait lors des JOs de Turin) sans avoir à déployer aucune infrastructure ni logiciel spécifique. En plus, quand c'est gratuit, on comprend l'engouement....

En tout cas, il se manifeste par les chiffres suivants:
  • 12.9 millions de visiteurs uniques en Mars 2006
  • 40 millions de vidéos diffusées chaque jour (soit 3 vidéos par jour en moyenne par visiteur unique - beaucoup, non?...)
  • 200 téraoctets de trafic réseau pour ces millions de vidéos (soit en moyenne, 5 mégaoctets par vidéo - raisonnable!)
Celui qui se réjouit de cela: c'est Limelight Networks, le fournisseur d'accès Internet et de bande passante, qui facture environ 1 million de dollars par mois pour acheminer tout ce traffic selon Forbes.

Selon Nick Carr, Limelight Networks - en tant que fournisseur dûment payé - est actuellement le seul à finalement faire de l'argent à travers le service YouTube. Il pousse la comparaison avec la première bulle Web où c'était finalement les start-ups de l'époque qui ont permis à Sun, EMC, etc,.... de "siphonner" l'argent des "venture capitalists" (VCs) quand elles achetaient tous ces équipements pour leurs projets pharaoniques (avec les résultats que l'on sait...).

Les VCs de YouTube peuvent s'inquiéter: les 20 millions (les 8 derniers en Avril 2006 par Sequoia Capital) déjà donnés vont s'évaporer très vite au rythme actuel! (au 1 million de réseau, il faut ajouter le personnel et tout le reste...) Surtout qu'il n'y a encore quasimment aucun revenu: quelques publicités sont présentes sur le site depuis Mars seulement!

Bien sûr, ces VCs devront remettre la main à la poche: M. Arrington de Tech Crunch prédit qu'un nouveau tour de 25 millions est quasi-bouclé!

Alors, pourquoi les VCs investissent tout cet argent?
Vous choisissez quoi? Pour moi, c'est clair: la deuxième voie de la plus-value rapide est celle qui est visée sinon l'investissement serait plus prudent... Par exemple, basé sur un business model prouvé par des mois d'expérience!

2 commentaires:

genium a dit…

Bonjour,
Je suis de nature optimiste, et préfère opter pour le projet technique, même si je n'en connais pas la teneur. Mais je trouve l'idée d'un WebOS très séduisante (comme eyeOS, Goowy, XIN, voire Fold...) Je me permets une petite parenthèse Microsoft pour regretter l'absence d'une couche présentation commune à Windows et au Web (XAML et WPF auraient pu implémenter les specs xForms, une recommandation de W3C...) Pour revenir à votre sujet, je viens de lire la chronique de Pierre Chappaz ( http://www.liberation.fr/page.php?Article=378389 ): rien de semble bouger en France; mais il ne faudrait pas renouveler les mêmes erreurs qui ont causé l'effondrement de la bulle en 2000...

d.durand a dit…

Bonjour Genium,

merci pour le pointeur sur la chroniques de P. Chappaz

diider