mardi, avril 22, 2008

Wikipedia vient vers le monde traditionnel de l'imprimé

Alors que sa taille (l'équivalent de 1250 volumes sur papier pour le contenu complet) empêche une impression intérgale et que son trafic sur Internet explose toujours pour lui donner une audience énorme, l'encyclopédie collaborative Wikipedia entame une sortie vers le monde physique.

C'est le dictionnaire Wikipedia , le célèbre "wiktionnaire"qui va être imprimé par Bertelsmann en Allemagne. Il coûtera 19.95 euros et 1 euro sera reversé à la fondation Wikimedia.
Selon l'article Der Standard, ce "reverse publishing" du online vers le papier est une 1ère mondiale parmi les 250+ langues de Wikipedia.

Même si l'utilisation du contenu de Wikipedia est libre, l'image de Bertelsmann pourrait être vraiment écornée si il utilisait ce contenu à but commercial et ne reversait aucun des bénéfices à la communauté! .... 5%, c'est un début.

Pour qu'un éditeur prestigieux comme Bertelsmann décide de publier ce contenu, cela veut aussi bien dire que la qualité de Wikipedia est plutôt très bonne et que finalement la "Vérité Analogique" est bien en marche! ... N'en déplaise à Britannica avec qui la polémique avait été vive.

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

1 commentaire:

lilious a dit…

Pendant ce temps Britanica vient de passer en version 1.5.0 ...

;-)

"Britannica s’est créé un flux RSS, a ouvert un compte Twitter, et surtout a lancé, la semaine dernière, WebShare. Il s’agit d’un accès libre pendant un an à l’intégralité des 32 volumes, pour toutes les personnes qui écrivent régulièrement sur le web."

mais:
"Faire des liens, c’est bien. Mais si tout le monde pouvait lire les articles, ce serait mieux. Car en proposant un lien vers un article de l’Encyclopaedia Britannica (exemple), ce dernier n’est lisible qu’aux abonnés. Les autres ont accès une version de l’article bardé de publicités, et surtout caché par une fenêtre intempestive (même s’il est toujours possible de copier-coller le texte, mais on a vu plus pratique) qui propose un essai gratuit (« Free Trial ») de l’encyclopédie pendant sept jours"

http://www.ecrans.fr/Encyclopedia-Britannica-gratuite,3926.html