mercredi, avril 30, 2008

Statistiques publicitaires nationales: troublées - faussées ? - par Google & Yahoo

C'est clairement une autre conclusion que l'on peut tirer du rapport "Internet Trends" de Morgan Stanley.

En effet, ce rapport donne les informations suivantes:

  • Google et Yahoo se sont partagés 61% (58% un an plus tôt) de la totalité du gâteau publicitaire Internet aux USA pour le 4ème trimestre 2007. Voir le graphique ci-dessus.
  • Ils ont restitués aux membres de leurs réseaux: 1.4 milliards de dollars (sur4.8 milliards) aux partenaires AdSense pour Google et 429 millions sur 1.6 milliard pour Yahoo.
Ces volumes publicitaires majoritaires ont un double impact pour les autres acteurs du monde publicitaire international (si on admet que leur part non-domestique est similaire):
  • Yahoo et Google ne publient pas de répartition par pays de leurs chiffres d'affaires propres. Au maximum, dans leurs publications de résultats, ils distinguent les USA du reste du monde pour satisfaire Wall-Street
  • ils subtilisent aussi les partenaires de leur réseau et leurs annonceurs du "jeu publicitaire national" pour opérer en quelque une fuite de ces sommes Outre-Atlantique.
Résultat: quand on travaille comme moi dans la publicité Internet [partie techno en ce qui me concerne], on doit apprendre à vivre avec des statistiques domestiques de plus en plus approximatives. Les sociétés et instituts nationaux de recherche publicitaire ont beaucoup de soucis d'avenir à se faire....

Vous partagez aussi la situation ou bien je n'ai pas accès aux bonnes sources? Merci de vos tuyaux le cas échéant....

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

JM Salaun a dit…

Bonjour Didier,

Intéressante remarque qu'il faut je crois nuancer un peu. Les sommes récoltées ne repartent pas nécessairement toutes vers les US, même si on peut penser qu'elles contribuent en partie à redresser la balance commerciale américaine, spécialement en ce moment compte tenu de la faiblesse du dollar. Une partie est dépensée dans les pays où ces sociétés sont implantées. Pour Google :
http://royal.pingdom.com/?p=276

d.durand a dit…

Bonjour Jean-Michel,

J'ai abusé des mots: je ne voulais pas parler de l'évasion des capitaux au sens propre mais de l'opacité apporté par Google ou Yahoo sur les divers marchés nationaux.

Ils consolident leurs chiffres aux USA et ne font pas connaître la répartition nationale.

C'est de plus en plus gênant (à l'ère de la transparence totale...) de travailler dans un marché qui s'opacifie de plus en plus que le fait que ces géants en capture une part de plus en plus grande en la gardant très secrète.

Très cordialement

didier