jeudi, février 28, 2008

Google Health: pourquoi la santé par une société publicitaire?

Quand Marissa Mayer fait un billet sur le "grand" blog de Google, c'est pour annoncer quelque chose d'important puisqu'elle au sommet de l'organisation du géant de Mountain View.

Aujourd'hui, elle le fait pour Google Health, un service qui permet à Mr Tout Le Monde en tant que patient médical de rassembler au fil du temps l'ensemble des pièces (prescriptions, examens, suivis divers, etc...) de son dossier médical dans un compte en ligne afin d'augmenter l'efficacité de son suivi médical personnel. [Si les écrans de l'application vous intéressent, 2 sont donnés en bas du billet de M. Mayer].

C'est un domaine hautement réglementé sur toute la planète, donc il faudra sûrement longtemps pour que cela soit exporté au-delà des frontières US par Google. Donc, pas pour demain chez nous!

Malgré tout, ce lancement m'interpelle fortement. J'ai à ce moment du mal à comprendre pourquoi Google, une société qui fait encore 98.9% de son énorme chiffres d'affaires annuel de 16.6 milliards via la publicité se lance dans un domaine aussi lointain de son "core business".

Marissa Mayer tente de justifer la démarche dans son billet par un rapprochement idoine avec la mission standard de Google (qui va nécessiter les 300 prochaines années pour sa réalisation selon le CEO Eric Schmidt): "Google Health aims to solve an urgent need that dovetails with our overall mission of organizing patient information and making it accessible and useful" à rapprocher de la mission générale "Google's mission is to organize the world's information and make it universally accessible and useful."

Il faut donc noter que "world" est remplacé dans ce cas par "patient" et que pour cette raison (sécurité et respect de la sphère privée), il était pour le moins nécessaire d'enlever le "universally" de cette définition de la mission! ;-)

Pour revenir à mon incompréhension, elle est due au fait que, pour moi, Google aujourd'hui c'est exactement le contraire des exigences d'un dossier médical personnel en ligne. Dans la mission de Google, c'est le mot "universellement" qui est pour moi essentiel: il s'agit de faciliter l'accès à tout le monde . Dans le domaine du dossier médical, il s'agit au contraire de minimiser l'accès aux données.

Donc, antagonisme profond pour moi! L'excellence opérationnelle de Google et sa gigantesque infrastructure informatique ne peuvent pas à elle seule lui donner du crédit pour faire bien une chose (l'accès maximum à l'information) et son contraire (la sécurité très élevée sur des données très intimes).

Vous en pensez quoi?

Maintenant, il y a une deuxième chose qui me chagrine dans le billet de M. Mayer. A propos du respect de la sphère privée, elle écrit "
We won't sell or share your data without your explicit permission". Donc, ce n'est donc donné à personne sans accord. Cool! Mais, quid de Google lui-même: M. Mayer ne dit pas ce que Google pourrait en faire en termes de profiling publicitaire...

Sachant qu'il possède déjà la "Base de Données des Intentions" qui lui permet déjà d'être incroyablement efficace en termes de ciblage publicitaire , Google pourrait alors avantageusement la compléter par des données de santé personnelle.

Bien sûr, il ne le fera pas car alors la catastrophe relationnelle / sécuritaire prévisible serait très rapide à survenir dans une époque de transparence totale! Dès sa découverte, l'information ferait le tour de la planète en quelques heures et la confiance serait ruinée.... pour très longtemps.

Mais, ma chère Marissa, elle serait bon d'affirmer officiellement cette séparation totalement étanche des données de Google Health dans les délais les plus courts afin de lever tout doute!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

6 commentaires:

Luc a dit…

moui...
ca sent moyennement bon tout ca...
sachant qu'on sait aussi que google est l'un des actionnaire majoritaire de https://www.23andme.com/

moui moui moui...

je me demande ce qu'il peut bien y'avoir en dessous de tout ca

d.durand a dit…

Salut Luc,

Je ne connaissais pas 23AndMe. Merci!

Quand on lie tout cela, on n'est effectivement plus très loin de Big Brother...
a+
didier

Charles a dit…

Peut être que la polémique est lancé parce qu'il s'agit du sujet très sensible de la santé.
Pourtant il y a un domaine ou google stocke les données personnelles de millions d'utilisateurs sans jamais divulguer le contenu à quiconque : gmail.
Certe il y a de la pub ciblé à côté des emails. Mais si c'est une atteinte à la vie privé, alors google a déjà lancé la polémique avec son webmail.

lilious a dit…

En effet, le business de google est d'organiser l'information (toute l'information!), d'etre le premier et le meilleur dans ce domaine, afin de devenir indispensable (the winner takes all!).

Pourquoi un service de santé ? Combien de gens s'autodiagnostiquent deja grace a google aujourd'hui ? La plupart d'entre nous je pense. Alors vadrouiller dans la sante ca semble logique pour google, meme si le business model n'est pas encore etablie et le chemin a suivre flou... (encore l'approche "beta", meme pour le business model, on teste et on voit, ca permet de prendre de l'avance sur les concurents). En fait la santé en ligne semble etre un sujet chaud, Lagardere vient de racheter une grosse partie de Doctissimo (http://www.lavf.com/news-bourse/Doctissimo_Lagardere_acquiert_53_38_pourcents_de_Doctissimo_a_EUR30_50_par_action_2-DOC-0000026006.html)
Et microsot aussi veut se lancer dans la santé en ligne.

Pour completer l'info sur 23andme: Cette société a été fondée par Anne Wojcicki qui est la femme de Sergey Brin, le co-fondateur de google. 23andme propose pour une somme "modique" de sequencer une partie de votre ADN; A l'heure actuelle c'est plus gadget qu'autre chose, mais dans le futur, avec les avancees de la recherche, la puissance de calcul de google et les informations personnelles de ses utilisateurs, les possibilités sont énormes (prédictions de maladies, découverte de gènes importants par analyses statistiques sur les données des utilisateurs google...). Bien sur grace au profiling publicitaire, google pourrait faire la pub de medicament, mais au dela de ca, l'utilisation de donnees collectees aupres de millions de gens couplee a la puissance de google revolutionnerait la recherche medicale!

Google a parfaitement compris ce business model qui consiste a créer un écosystème pour attirer les utilisateur et exploiter le "crowdsourcing"... Voila en quoi la santé en ligne s'integre dans la stratégie de google.

A ce propos, Didier as tu lu le livre "Wikinomics", ("how mass collaboration changes everything") ?

lilious a dit…

Une info qui va dans le même sens: google finance un scientifique de Harvard qui veut percer le secret de maladies communes en séquencant l'ADN de 100 000 personnes:
http://www.techcrunch.com/2008/02/29/google-invests-in-dna-sequencing-project/
évidemment ce n'est pas un petit projet...
"The project will be the largest human genome sequencing project in the world, and may lead to new cures for disease..."

On pari que google va mettre ses données en ligne pour les exploiter par crowdsourcing ? A quand une API des données médicales et ADN utilisable par les scientifiques ? après tout les projets SETI@HOME et FOLDING@HOME semblent avoir eu du succès...

Ou bien au contraire google va t-il les garder secrètes comme son algorithme de recherche (et déposer des brevets juteux) ??

Luc a dit…

à lire aussi : http://fr.techcrunch.com/2008/03/01/google-investit-dans-ladn/