vendredi, juillet 20, 2007

Logiciel Libre: Firefox comme fer de lance en Europe

T. Nitot ("boss" de Mozilla Europe) a publié il y a quelques jours les parts de marché de Firefox en Europe évaluées par Xiti.
[Cliquez l'image pour zoomer]

Il est intéressant de noter que l'Europe est avance sur le reste du monde où la part de Firefox reste plus basse: par exemple 15-18% aux USA. Le point chaud est la Finlande [erreur corrigée pour le "Suède" initial erroné - merci Mathias!] où il sera bientôt majoritaire. L'Allemagne est la Pologne ne sont pas mal non plus. Il s'agit d'une progression régulière depuis 2-3 ans.

Bon prince, T. Nitot annonce que les parts ci-dessus sont calculées en pageviews, ce qui favorise Firefox puisque ces utilisateurs actuels, les geeks, ont une propension naturelle à surfer plus donc à voir plus de pages

Malgré tout en ramenant aux visites qui "lissent" cette spécificité de l'affinité geeks <-> Firefox, la progression de Firefox sur l'Europe est aussi visible.Je compare cette évolution de Firefox sur le PC client à celle de Apache sur les serveurs du Web: depuis sa naissance en 1995, ce logiciel Apache a dépassé IIS et tous les autres serveurs propriétaires.


Pourquoi cette progression d'Apache? A cause de ses vertus Open Source:
  • gratuité même si c'est aussi le cas
  • multi-OS: il fonctionne partout même ailleurs
  • qualité: c'est la résultante d'être vu par des millions d'yeux. Le code devient solide et performant sinon la sélection darwinienne agit! Si vous n'êtes pas convaincu, relisez "la Cathédrale et le Bazar" de E. Raymond . Il y est écrit "Étant donné un ensemble de bêta-testeurs et de co-développeurs suffisamment grand, chaque problème sera rapidement isolé, et sa solution semblera évidente à quelqu'un."
  • ouverture: l'architecture de Apache permet des extensions par tout un chacun.
Firefox bénéfice pour moi des 4 mêmes caractéristiques. En particulier, voir les extensions Firefox pour le dernier point: ce sont les fonctions créatives supplémentaires qu'elles m'apportent qui font que je ne reviendrai jamais à IE trop fermé!

La dernière question qui me turlupine: pourquoi Firefox en fer de lance de la bascule vers le logiciel libre? Et pas OpenOffice ou Linux lui-même vers lesquels la migration est plus lente....

Eh bien, je pense que c'est parce que:
  • Firefox est multi-plateforme: on peut basculer vers lui sans grosse migration. On l'installe sur son PC / Mac standard. On commence à l'utiliser et puis on oublie IE. Il n'y aucune migration de formats de fichier ni de problème d'interopérabilité avec d'autres utilisateurs.
  • Linux demande un réapprentisssage total d'une nouvelle ergonomie. En plus, jusqu'à présent, la mise en route était tout sauf simple. Et puis, il manque à Linux encore pas mal des applications grand public qui pullule sur Windows
  • Open Office impose une migration de ces fichiers depuis MS-Office avec un résultat encore parfois incertain. Et puis quand on a migré soi-même, la communication de fichiers vers d'autres devient alors problématique (à moins de ne pouvoir communiquer qu'en PDF). Cette connexité très forte Windows - MS-Office, habilement entretenu par Microsoft, est certainement ce qui retarde la bascule vers Linux et MS-Office
Le prochain logiciel libre ayant les mêmes caractéristiques que Firefox est certainement le client mail Thunderbird mais là je crains que la bascule en route vers des services en ligne accédés à travers le browser n'en fasse jamais un succès aussi retentissant.

Surtout que des architectures comme Google Gears vont favoriser la bascule vers le tout online.... Ce qui augmentera encore le succès de Firefox.

La bataille qui démarre autour des webOs (rappelez-vous Linternux, ...) pourrait d'ailleurs faire réduire les tensions libres <-> propriétaires sur le PC, puisque la bascule vers le tout online grâce à ces webOS pourrait couper l'herbe sous le pied à tout ce petit monde qui se bat actuellement sur le PC.

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

8 commentaires:

Luc a dit…

Très juste ce billet encore une fois...

j'ajouterai que, pour ce qui est de l'évolution du logiciel libre...

cela passera inévitablement par le gouvernement et l'éducations nationale.

nous sommes actuellement dans l'étape 1 de la transitions...

c'est à dire

étape 1 : Le gouvernement commence a équiper ses services public de logiciels libres pour ne plus payer

ils nous reste a franchir les étapes 2 et 3 pour que le logiciel libre dépasse les solutions propriétaires.

étapes 2 : suite logique de l'étape 1, le gouvernement équipe massivement les établissement de l'éducations nationale de solutions libre (toujours pour la gratuite)

étape 3 : les élèvent/enfant, deviennent des prescripteurs cher les parents qui (en plus du fait d'être gratuit) doivent utiliser les logiciel gratuit pour être cohérent avec l'école.

a partir de la les logiciels libre devraient prendre le dessus sur les solutions payantes...

ca me rapelle une discussion que j'ai eu il y'a quelques temps, ou j'expliquais que pour moi, l'évolutions ultra rapide d'internet était du à la gratuité (musique films) car

1) les enfant veulent de la musique à l'oeil
2) les enfant on besoins d'ordinateurs à l'école et pour travailler
3) les enfants sont devenus prescripteurs
4) les parents ont acheté des ordinateurs, et on appris à s'en servir.

pour ma part ca c'est passé a peu prêt comme ca il y'a quelques années avec mes parents

Mathias a dit…

Tu écris : "Le point chaud est la Suède où il sera bientôt majoritaire". C'est en fait la Finlande si j'en crois la carte.

Luc a dit…

Autre détails que je note

hier MAJ de firefox pour la version 2.0.0.5

c'est la seconde version depuis la 2.0.0.0 qui souffre de GROS GROS problème de gestions de mémoire...

sur windows, après quelques temps d'utilisation, et suivant l'usage, je monte facilement à 300MO de mémoire utilisé.

il y'a un vrai problème de vidage de mémoire... (sic)

forum a dit…

Linux à la place de windows c'est pour bientôt, les développeurs ne s'y trompent pas et il n'y a desormais plus de problème de compatibilité avec les versions récentes des logiciels. La "relative" mauvaise réputation de vista devrait accélerer les choses

d.durand a dit…

@Luc,

merci: je vais donc encore rester un peu en 1.5...

d.durand a dit…

@forum:

juste que Linux sur le desktop progresse très vite. Mais, il lui faut à mon avis encore un peu de temps...

merci du commentaire

didier

genium a dit…

Bravo Didier pour ce nouveau billet, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles de linternux -;)

A ce propos, l'environnement de bureau Pyro ne serait-il pas la démarche à suivre pour assurer la transition vers un futur Web OS?
http://www.tectonic.co.za/view.php?id=1647
J'espère qu'un environnement de bureau basé sur la plate-forme Mozilla va s'imposer comme une alternative fiable à GNOME et KDE...

Par contre, comme nous le suggère l'article wikipédia consacré au WOS, l'idéal serait d'utiliser les verbes HTTP pour la manipulation du système de fichier (GET, POST, PUT, DELETE, OPTIONS, HEAD, TRACE); ensuite, Atom publishing protocol me semble une bonne alternative à WebDav...

Et vu le buzz autour de REST, ça me semble le bon moment!

a+

d.durand a dit…

Bonjour genium,

Je pense que le sujet Linternux qui s'appelle officiellement Web0s va devenir très chaud.

PS:à propos des verbes HTTP, je te conseille le bouquin "Restful Web services" qui vient de sortir. Il est exactement sur ce sujet et l'importance de ces verbes. Je suis en train de le dévorer.

a+

didier