mercredi, avril 11, 2007

Après "to google", maintenant c'est "to wilf"!

Google a eu son heure de gloire en entrant dans les dictionnaires anglophones officiels avec le verbe "to google". Et ce, bien entendu, contre l'avis contre de ses juristes...

Il semble qu'un autre néologisme émerge dans la langue de Shakespeare: le verbe "to wilf". C'est errer de manière virtuelle, stérile et improductive (pour nos employeurs...) sur Internet en ne sachant plus vraiment pourquoi on y est et ce que l'on était venu y chercher.

En effet, WILF = what Was I Looking For?


Le Telegraph (comme beaucoup de quotidiens britanniques) parle aujourd'hui de ce sujet du "wilfing" à la suite d'une étude au Royaune-Uni qui montre que 25% des répondants "wilfent" l'équivalent de 2 jours par moi.

Les citoyens de Sa Majesté semblent s'émouvoir de cette perte de temps. Mais, bon, en France aussi, on "wilfe" de manière abondante, n'est-ce pas?

Dans certains cas, d'ailleurs, "to wilf" et "to google" ne seraient-ils pas quasiment synonymes? En effet, on commence à chercher "un truc" puis on s'égare sur n'importe quoi d'autre...

PS: l'acronyme UGC pourtant anglophone a finalement percé aussi en France. Donc, je pense que l'on va garder le verbe "wilfer" aussi pour parler de ces errances virtuelles. Vous avez mieux à proposer? Sinon "ça le fera".... ;-)

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

8 commentaires:

Luc a dit…

hmmmmmmm tu wilf beaucoup quand to google didier ?

moi je wilf pas mal en blogguant et en wikiant ;)

d.durand a dit…

Salut Luc,

Que celui qui n'a jamais wilfé nous jette la 1ère pierre ;-)

a+

didier

TOMHTML a dit…

Je ne "wilfe" pas, je traine... :)

Luc a dit…

mouahahahahaha :p

"c'est un wilfant qu'on devient wilferon..."

fioulalalala... bon, je vais me coucher moi...

Allez, a bientôt

Luc a dit…

Allez, pour la peine j'ai traduit la page anglaise sur wikipedia

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wilfer

il faudrais faire tourner le buzz pour aggrandir la page française comme anglaise, la page anglaise, est soumise a supression dans les prochains temps

julienb a dit…

concernant les "UGC", il est vrai largement usités "dans la presse française", le terme préexiste : il s'agit d'oeuvres !

d.durand a dit…

Bonjour julienb,

C'est juste que le mot "oeuvres" préexiste mais à mon avis UGC contient qch de plus : création populaire (au bon sens du terme) plutôt que par l'élite artistique

cordialement

diider

bituur esztreym a dit…

on pourra préférer pratiquer la GAO : glande assistée par ordinateur.

trouvé chez patrice cassard, qui pratique intensivement au moins depuis qu'il vendit la fraise pour s'affaler dans un hamac aux antilles ;)

mais quel sera le verbe : gaoer ? c'est par trop laid... ce triphtongue confine à la cacophonie. gaoter ? gaoler ? je sèche, là...