samedi, janvier 27, 2007

SEO: les "Bombes Google" abattues en vol = fin du "politiquement incorrect"

[ J'ai mis SEO dans le titre car il s'agit bien finalement d'une forme de "Search Engine Optimisation"]

J'ai déjà cité plusieurs exemples de "Bombes Google" (voir Wikipedia ou Dico du Net pour tous les détails sur cette technique d'influence - négative - des moteurs de recherche)
Jusqu'à présent, malgré les pressions qu'il devait subir au plus haut niveau Google résistait en se réfugiant derrière une position très technologique résumé par: "on ne bricole(ra) pas (jamais) les résultats de notre algorithme PageRank".

Pas très politiquement correct mais finalement très rassurant d'objectivité et de transparence et en parfaite ligne avec la devise maison "don't be evil"

Le blog Google annonce aujourd'hui que finalement Google a mis en place des mesures de protection anti-bombing.

C'est peut-être nécessaire quand on atteint le pinacle de Wall Street: le billet du blog le confirme: "But over time, we've seen more people assume that they are Google's opinion, or that Google has hand-coded the results for these Googlebombed queries. That's not true, and it seemed like it was worth trying to correct that misperception."

Mais, ce n'est pas rassurant: avec cette première déclaration officielle de biais dans les résultats mathématiques, on ne pourra finalement plus être très sûr que la seule pertinence déterminée par Pagerank quels résultats sont finalement présentés et dans quel ordre. (C'est proche de la lutte contre le spam, je sais mais quand même...)

Ces "raffinages spécifiques" laisseront place à tous les doutes sur ces biais introduits à posteriori: intérêts commerciaux, pressions politiques, etc....

Mr Google, un coup de canif dans le contrat?

Liste des Bombes Google "célèbres" sur Wikipedia (extrait):


Source: blog Media & Tech (par didier durand)

5 commentaires:

hubert guillaud a dit…

Est-ce vraiment un "bricolage" ? Google parle d'amélioration de l'algorithme de liens pour contrer les Googlebombs ? Il suffit d'analyser comment se génère une Google Bomb, la carte spécifique des liens que cela génère, pour en faire un comportement excluant ?

Quant aux biais pouvant exister, je pense qu'ils pouvaient exister avant cette correction, sans que nous n'en sachions rien. Il n'a jamais été question de faire toute confiance à un algorithme dont nous ne savons rien, et surtout pas quand et comment se joue l'intervention humaine - alors qu'on a déjà vu, qu'elle existait... à tout moment : :http://www.lunchoverip.com/2007/01/dxing_back_on_g.html


Pour autant, je pense que c'est une décision assez mauvaise, car cela fait perdre un des gros intérêt de Google : celui d'être aussi un terrain de jeu, un lieu que l'on s'approprie.

d. durand a dit…

Bonjour Hubert,

Intéressant la remarque dans l'article que vous pointez:

"Google controls the Internet and we just haven't noticed"

merci de l'info!

didier

Alexander a dit…

Thanks for this info

d. durand a dit…

Hi Alexander,

You're welcome!

(can't read your own blog. Sorry)

didier

d. durand a dit…

Hi Alexander,

You're welcome!

(can't read your own blog. Sorry)

didier