mercredi, mai 24, 2006

3.6 milliards de vidéos en Mars: Comscore confirme le succès Youtube!

J'ai déjà relaté le succès éclatant de Youtube en termes d'audience: 40 millions de vidéos visualisées chaque jour. Le modèle de fonctionnement est encore flou à ce jour puisque la société n'a pas de revenus mais des coûts élevés (réseau surtout).

Comscore nous livre toujours des chiffres intéressants: il y peu c'était le premier panel mondial de la population Internet et les sites les plus visités de la planète.

Eh bien, Comscore récidive en publiant maintenant le premier panel américain ("Video Metrix") sur la consommation de vidéo par Internet:
  • 3.6 milliards de vidéos regardées au mois de Mars 2006
  • 18% d'augmentation depuis Octobre 2005 dans le nombre des utilisateurs. Chacun d'entre eux regarde 100 minutes de vidéo chaque mois (15 minutes de plus qu'en Octobre)
  • la pénétration croissante des connexions haut débit est reconnue par Comscore comme un facteur clef de cette évolution
  • Ce sont les jeunes hommes de 25 à 34 ans qui sont les plus avides: 2 heures et 20 minutes chaque mois! Que regardent-ils donc ? ;-)
  • Cette utilisation intense par une population abondante et la qualité de diffusion (haut débit) vont faire émerger de nouvelles formes publicitaires
  • 1 heure de vidéo est consommée en moyenne depuis le travail par ceux qui en sont utilisateurs ! Oups, la productivité et les frais généraux...
  • 16% de la consommation est réalisée durant les heures du "prime time" TV. La TV en danger?
Mon calcul mental du matin: avec 40 millions de vidéos diffusées chaque jour, YouTube en diffuse donc environ 1.2 milliard chaque mois.

Cela ne nous ferait-il pas une part de marché aux alentours des 30% ?

Et la question subsidiaire: avec une telle part de marché, on doit représenter une cible d'acquisition pour les géants de l'Internet et des médias, non?

1 commentaire:

Julien a dit…

Pas mal la minute calcul mental!

Pour ce qui est de l'acquisition, même si l'audience est belle, un très gros groupe média peut-il se payer le luxe d'acheter une entreprise qui ne fait encore aucun revenu ?
FlickR avait par exemple réussi à avoir un business model viable et n'est donc pas devenu pour Yahoo un poids en terme financiers! dommage que Youtube n'en soit pas encore là, à moins justement que cela ne garantisse son indépendance pendant encore quelques mois!