vendredi, juin 18, 2010

l'iPad va "tout casser" selon Forrester: des ventes supérieures aux netbooks, aux PCs

Selon Forrester, l'iPad (et ses congénères sur Android) est sur une trajectoire stellaire: leurs ventes vont dépasser celles des netbooks dès 2012 puis celles des PCs de bureau en 2015



C'est un pronostic qui n'engage que ceux qui le croient comme l'a dit un certain président....

Ce très bel objet qu'est l'iPad me laisse perplexe, je dois dire. Côté technologique, c'est top ! Surtout l'écran.
Et puis, c'est Apple avec ces fans inconditionnels qui achètent tous les nouveaux produits sans réfléchir dès leur sortie: c'est comme cela que l'iPhone avait explosé aussi dès sa sortie.

Autant je comprends pour l'iPhone car il a révolutionné fonctionnellement et ergonomiquement le monde des téléphones mobiles lors de sa sortie quand celui-ci était en pleine léthargie.

Mais pour l'iPad, j'ai plus peine: c'est pour moi un device intermédiaire entre mon iPhone et mon laptop. J'y vois 2 utilisations qui m'intéressent:
  • professionnelle: éviter le laptop souvent désormais trop présent comme barrière physique entre les participants à une réunion tout en restant en ligne pour pouvoir consulter l'Internet et des documents électroniques pour étayer la discussion
  • personnelle: pour m'abreuver de contenu Internet pendant que je suis sur le canapé avec l'autre oeil sur la TV. Mme Durand, elle, l'apprécie pour suivre ces recettes issues de Marmiton & co directement sur la table de cuisine: c'est moins encombrant et moins salissant que le laptop!
Pour tout le reste, selon mon expérience de ces derniers jours, j'ai vite à nouveau recours à mon laptop quand je dois être interactif (utilisation massive du clavier) et à mon iPhone en situation de mobilité dans laquelle la taille de l'iPad est à mon goût un obstacle à son transport ubiquitaire.

Donc, les 2 millions de vente en 2 mois me laissent perplexe: je serais enclin à croire que c'est un feu de paille. Mais, je peux sûrement être en train de me tromper.  Il est d'ailleurs à souhaiter que je le sois: de réunions en séminaires récets dans mon industrie, celle des médias imprimés, on ne parle que de lui comme de la nouvelle panacée voire du sauveur de cette industrie.

Et même si c'était vrai, pour en revenir à Forrester et son pronostic, je vois mal ces tablettes supplanter aussi vite le bon vieux PC de bureau , de toute façon en train lui même de migrer vers son petit frère, le portable. De toute façon, l'Ipad n'en sera pas le seul acteur: la "diversité lente" apportée par Android va lui prendre des parts de marché. Si le marché est large, il sera hétérogène et fragmenté!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

6 commentaires:

Anonyme a dit…

tout à fait d'accord, sauf que j'ose "croire" en l'ipad pour lire le journal sur la plage quand il y a du vent...J'attends ce moment avec celui ci ou un autre, on a le temps après tout. Je l'attends aussi en bibliothèque ou je travaille mais là vu les statistiques généraux , on a moins le temps...
heu.. à la maison, c'est mon mec qui va sur Marmitton (à revoir ça par contre les préjugés sur Mdme Durand, la pauvre )
signé Mdme Robert, Christine , bibliothécaire

Ysabeau a dit…

Ce qui est ennuyeux c'est qu'on passe d'un truc ergonomique, le PC de bureau, adaptable et hautement personnalisable à des trucs de moins en moins souples et agréables d'emploi...

Personnellement, l'Ipad me laisse froide, trop gros, trop verrouillé, trop lourd et trop laid (et c'est encore pire avec les traces de doigts après usage). On en parle beaucoup trop pour ce que c'est.

Sandra Chenu Godefroy a dit…

N'etant pas (du tout) fan de apple, je ne peux qu'être désespérée par ce pronostic, ceci étant, la télévision etant de plus en plus remplacée par le web, les livres aussi et bien tôt la presse (qui croit en ces tablettes comme si c'etait le messie descendu sur terre) je ne peux qu'accepter que peu à peu les tablettes remplacent tout les terminaux informatiques "loisirs"... il n'en reste pas moins que pour taper un mail, remplir des factures ou classer des photos et les archiver (beh oui chacun ses impératifs) ... rien ne vaut un vrai clavier et un vrai dispositif de pointage: mes ordinateurs portables ont donc de beaux jours devant eux...

d.durand a dit…

@Sandra,

Pour moi, aussi un clavier est nécessaire quand je suis "actif" quand je "consomme" (c'est rare...), l'iPad peut suffire.

didier

d.durand a dit…

@Ysabeau,
Ce n'est du bon marketing de nous faire croire que plusieurs produits sont vitaux aujourd'hui là Oû on n'en avait qu'un seul auparavant: au niveau domestique, il me semble vivre cela tous les jours...

didier

d.durand a dit…

@Anonyme,

Préjugés sur ma femme ? Je ne vois pas: je serais plutôt envieux (et d'ailleurs fier...) de ses talents culinaires dont je manque très cruellement.

didier