mardi, avril 13, 2010

Réseaux sociaux <> Email: le futile a pris le dessus sur l'utile!

La dernière édition du "Internet Status Report"  par Morgan Stanley (que je cite régulièrement depuis longtemps) publie pour la première fois un graphique intéressant sur l'évolution des services de communication. Il montre qu'au niveau mondial, le nombre d'utilisateurs des réseaux sociaux a dépassé celui des utilisateurs de courrier électronique au troisième trimestre 2009 aux alentours des 800 millions d'utilisateurs planétaires, Facebook en ayant la bonne moitié à lui seul.


Ce graphique est à compléter par celui des heures passées sur ces mêmes réseaux: le secteur bleu supérierur sur le graphique ci-après explose et démontre ainsi que nous consacrons aujourd'hui une immense part de notre temps passé en ligne à Facebook au détriment de MSN (secteur jaune).


A la maison, Junior a fait cette transition ces derniers mois: plus de MSN même pour le chat qu'il prisait pourtant tellement, que du Facebook! Avec sa messagerie instantanée pour remplacer MSN Messenger.

On voit que ces services sociaux sont désormais une part forte de notre vie, au moins de sa partie numérique: les pages Facebook sont consultées 400 milliards de fois chaque mois .

Dans son analyse de l'écosystème de l'information, Pierre Chappaz nomme les réseaux sociaux le Futile, par opposition au Bouche-à-Oreille (Twitter) et à l'Information / Opinion (les blogs et forums).  Si on ajoute à son panorama l'Utile représenté par le courrier électronique à usage personnel qui permet de plus en plus d'huiler les rouages informationnels de sa vie citoyenne et administrative en plus du fait de rester en contact avec famille et amis , alors on voit que le Futile l'emporte désormais selon Morgan Stanley sur l'Utile!

Et pourquoi ? Eh bien, à mon avis, parce que sur le fond, l'Homme est ludique, plus orienté vers le fun que vers le récurrence du  quotidien. C'est plus drôle (et moins ardu....) d'échanger et commenter ses dernières photos avec ses potes sur Facebook que d'écrire de longues missives à ses proches comme à la plus belle époque de la grande littérature.

Il faut aussi admettre que la gratification est beaucoup plus instantanée, ce qui est un moteur pour nombre d'entre nous!

2009 a donc marqué le premier dépassement de l'Utile par le Futile mais cela va se muer dès 2010 en ensevelissement de l'un par l'autre en tout cas pour les activités purement personnelles et sociales. En effet,  les jours du mail pour inviter ses copains à une soirée / un apéro ou leur envoyer ses dernières photos sont comptés. Tout cela est en train de muter sur Facebook à vitesse grand V: c'est ce que je constate chaque jour à la maison avec Madame et Junior.

Le fait que Facebook travaille avec son projet Titan à un service de mail (enfin) décent ne va qu'accélérer le phénomène!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

4 commentaires:

Pierre Chappaz a dit…

Bonjour Didier

Comme tu le dis l'homme est ludique ... est-ce donc un signe de maturité de l'Internet que le Futile dépasse maintenant l'Utile? certainement!

Mais heureusement, à la différence des medias traditionnels, la TV pour ne pas la nommer, par définition sur Internet les pratiques restent très diverses, donc cela n'implique aucun nivellement par le bas, et je crois aucun ensevelissement.

La montée du Futile n'empêche pas d'échanger au sein de réseaux utiles!

d.durand a dit…

Bonjour,
Je n'avais pas de pensée négative en parlant de nivellement et de futile. Pour moi aussi, c'est un signe de maturité et de succès de l'Internet qu'il soit utilisé par l'Homme dans toutes ses activités même les plus ludiques et futiles.
cordialement
didier

Jérôme a dit…

Bonjour,

Je pense qu'il est un peu rapide de classifier le mail en "Utile".
Par contre, ce qui est notable c'est que le futile s'est déplacé du mail vers les réseaux sociaux.
Je me souviens d'une époque (pas si lointaine) ou le mail personnel étaient abondamment utilisés pour transférer LA photo rigolote du moment que tout le monde se renvoyait... Dans ce cas précis le mail comblait un manque, celui là-même comblé aujourd'hui par les réseaux sociaux. Ces réseaux étant dotés de fonctionnalités plus adaptées à ce genre d'échanges.

Je pense donc que le futile a toujours été dans le peloton de tête des préoccupations des gens. Mais que grâce aux réseaux sociaux le mail s'est recentré sur l'utile. On reçoit moins de "conneries" par mail, sauf toujours de la part de tonton Roger qui ne s'est toujours pas inscrit à facebook (soit pas méconnaissance, soit par crainte...)

Par contre, je crois tout à fait à l'émergence d'une utilisation utile de réseaux sociaux privés interne aux entreprises... et là le mail commencera à décliner dans la courbe présentée dans ce sujet. Tonton Roger à du soucis à ce faire... Mais je pense que d'ici là il aura passé l'arme à gauche ;-)

d.durand a dit…

@Jerome,

Ok pour ta précision: le mail n'est pas 100% utile (cf tonton Roger). Il est vrai aussi que le futile est dans la nature même de l'homme (et c'est bien ainsi!)

L'utilisation utile des réseaux sociaux dans l'entreprise reste à démontrer mais j'y crois aussi.

cordialement
didier