jeudi, juillet 31, 2008

Cloud computing (Amazon): le papier d'architecture à lire

Je parle souvent ici du Cloud Computing car il est pour moi appeler à révolutionner (à terme) le système d'informations: elles achèteront achètera à mon avis du kilowatt informatique comme elles achètent aujourd'hui du kilowatt électrique.

Vous ne connaissez pas de sociétés qui fabriquent encore leur électricité, n'est-ce pas ? ... Eh bien, c'est le même chemin qui se trace pour l'informatique. [Encore que avec ces panneaux solaires sur les toits, cela pourrait bien revenir à la mode: Google produit déjà 1.6 MW pour ces bureaux de Mountain View.]

Revenons à nos moutons: le Cloud Computing est donc la (future) base du Utility Computing cher aux entreprises. (Raison pour laquelle Microsoft y est très active?)

Il n'est pas encore 100% mature car il faut construite (et solidifier...) les briques de base permettant l'édification progressive de ces nouveaux systèmes à la demande. Amazon est actullement le leader mondial dans ce domaine avec la palette S3, EC2, SQS (Simple Queue Service) et SimpleDB.

Pour évangéliser, Amazon vient de présenter ce papier ("white paper") à une récente conférence américaine sur le sujet.

Il est passionnant:
  • on y voit l'assemblage des briques et la puissance résultante de leur combinaison
  • les bonnes et les mauvaises pratiques
  • les techniques architecturaux solides pour pouvoir aller loin
Si vous cherchez à bâtir une informatique colossale fonctionnant à la demande sans jamais rien posséder: c'est LE papier. En tout cas, le meilleur de loin permettant toutes les synthèses que j'ai pu lire sur le sujet.

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Marc a dit…

Merci ! Excellent papier effectivement.

Les nuages de Google semblent également assez prometteurs (si la beta ne s'éternise pas trop...)

www.haute-disponibilite.net/category/clouds/

d.durand a dit…

Bonjour Marc,

De mon côté, je vais lire celui de MS que tu pointes dans ton article.
a+
didier