vendredi, novembre 03, 2006

100 millions de sites: la blogosphère qui explose fait croitre l'Internet tout entier!

Netcraft mène depuis plus de 10 ans une analyse régulière de la taille du web (nombres de sites et de serveurs). Même si la méthode est sûrement imparfaite, l'aspect rétrospectif et historique des données que Netcraftproduit maintenant est donc intéressant!

Le dernier run de cette étude
montre le passage d'un cap: selon netcraft, le chiffre des 100 millions de sites Web sur Internet a été dépassé courant Octobre 2006. Plus de 3 millions de nouveaux sites depuis le mois précédent et déjà plus de 27.4 millions de "naissance" de sites depuis le début de cette année.

Donc, malgré sa décennie d'existence, le web se stagne pas, au contraire! Le graphe ci-dessous de source Netcraft le montre plus que clairement:

[La courbe rouge semble indiquer qu'il faut diviser ce nombre par 2 environ pour avoir les sites vraiment actifs et pas ceux "stockés" chez un hébergeur avec une page passe-partout en attendant une utilisation active véritable]

Le cap des 50 millions date de Mai 2004, celui des 10 millions de Février 2000 et celui du million de Avril 1997.

Netcraft corrobore les propos réguliers de Dave Sifry, le patron de Technorati, qui publie régulièrement sur l'explosion de la blogosphère. Pour eux aussi, c'est la blogosphère qui tire ce nombre de sites vers le haut mais Netcraft annonce également que les PMEs arrivent (enfin) massivement sur le web!

Cette explosion va continuer à servir les ogres de la publicité en ligne comme Google qui sont voracement à la recherche de nouveaux espaces publicitaires pour satisfaire la demande massive et insatiable des annonceurs!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Emmanuel a dit…

Ca ne change pas grand chose mais il faut rappeler que la définition de la blogosphere a tendance à être élastique. On a tendance à appeler blog tout ce qui ne ressemble pas à un site corporate ou tout ce qui comporte des commentaires. Bref ca ne veut plus rien dire du tout.
Saluons la croissance du web sans interpréter plus que de raison des chiffres qui n'ont pas vocation à décrire une typologie particuliere de site

d. durand a dit…

Salut Emanuel,


C'est juste que la croissance du Web est finalement le plus important même si la définition de la blogosphère est "élastique"...

a+

didier