jeudi, octobre 26, 2006

Commentaires du jour [6]: Sun sur Youtube. Finalement, pourquoi pas?

[Commentaire du jour sur Media & Tech: quoi et pourquoi]

A mes interrogations sur pourquoi un grand comme Sun Microsystems utilise Youtube pour faire la promo de ses projets, les réponse de Luc alias Viper (-> Luc: pourquoi Viper?) et Jean-Marie en fin de ce billet font une bonne synthèse:

Pourquoi pas si c'est finalement gratuit et que cela fait en plus parler?

En fait, ce qui m'avait surpris c'était de trouver la vidéo en question sur la vidéo sur le blog officiel de Jonathan Schwartz, le ceo d'une "grosse pointure" de Wall Street comme Sun.

Je suppose que la même réponse s'applique....

De plus, un peu de recherche m'a montré que Sun & J. Schwartz sont finalement des fans de YouTube: un concours est lancé par Sun via vidéo et sur le thème de la vidéo à travers YoutTube

Voici d'ailleurs la vidéo promotionnelle



Les commenataires de Luc et Jean-Marie:

10/24/2006 16:19:31, Viper a dit:

je pense que la réponse la plus simple est une autre question :

"et pourquoi pas ??"

c'est tellement simple de balancer une pub sur youtube, alors pk s'en priver, même si on touche que 5 personne, cela restera gratuit (si l'on considère que la pub que l'on envoie sur youtube n'est pas une publicité spécialement dédié à youtube, pk s'en priver ?)

10/24/2006 04:45:33 PM, Jean-Marie Le Ray a dit:

En attendant, tu en parles déjà, d'autres en parlent, moi je commente, et d'autres avec, n'est-ce pas la réponse à ta question ?
De plus en plus il y a tout un public qui se nourrit d'infos uniquement sur Internet, or si tu veux voir une vidéo sur Internet, à qui penses-tu d'abord et en premier ? A YouTube. A Dailymotion aussi, peut-être, voire à GasPanik, mais en tout cas YouTube est incontournable.
Je pense que nous ne mesurons pas encore, et de loin, l'impact qu'auront toutes ces nouvelles technologies sur notre style de vie, mais mon intuition et qu'il sera fort, énorme, durable.
Les anglo-saxons n'ont-ils pas forgé le terme de life-style media ?


J-M


Entre parenthèses, comment traduire life-style media en français ?

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

7 commentaires:

Luc Aka Viper a dit…

Pk Viper ??
hmmmm.... je suis sur le net depuis 1998, j'ai 24 ans...

ce qui fait que j'ai commencé le web pendant ma crise d'ado...

et depuis, j'ai grandit (un peu, g t déja grand à l'époque)

c'est drole, que cette question... "PK VIPER" tombe aujourd'hui... car la semaine dernière, j'ai enfin changé mon "pseudo" pour mon prénom en nickname sur MSN, car je dois m'en servir pour le boulot....

voila, tant de raison qui font que Viper, et pas Luc, mais je me soigne.....

mais la grande question est surtout pk lucmuller.free.fr et pas viper.free.fr (au tout autre solution) et la je répondrais que le gage de sérieux ne vient pas des pseudo, mais des noms... (LLM.com fredcavaza... etc..)

et voila... vive l'identitée numérique... le fait que les prénoms (soient encore plus important que des pseudo) montre que finnalement, le net ne s'est pas encore totalement imposé!

Mais promis, je ferais des efforts pour poster avec mon vrai prénom mdr...

P.S. : merci pour la référence soit dit en passant

Luc a dit…

je me rend compte que j'ai pas répondu....

mais au final, c'est juste parce que j'aime beaucoup la voiture, et que je rêve d'en conduire une...

d. durand a dit…

Bonjour Luc,

Merci des infos.

C'est effectivement souvent le besoin de se constituer une identité numérique "officielle" (professionnelle) qui impose de revenir à son vrai nom

a+

didier

Luc a dit…

tout à fait d'accord, mais c'est surtout un gage de normes sociales "ancestrales" qui impose ce fonctionnement...

on parle d'identité numérique, de web 2.0, de pseudo à tous les coins de rue, chez les jeunes, les moins jeunes etc etc...

donc je me demande si il serais possible de lire un site de qualité animé par un "bozo le clown" ??

est ce envisageable ? je pense que oui... cela dit... la personne en question devra quand même faire des efforts supplémentaires pour imposer son sérieux...

je réfléchis à ca, en fait, car je repense au livre de t.crouzet, le peuple des connecteurs... ou thierry crouzet, ce revendique de l'héritage punk, glorifie le fait que les nouveaux entrepreneurs ne s'habillent plus en costumes mais portent des jeans "crades" (j'en rajoute)

mais au final, on se rend quand même compte que l'institutionnalité sur le web tient quand même bon... le fait qu'un "pseudo" anarchique, ne fasse pas encore aussi sérieux que "nom prénom" classique...

verrons-nous un jours des personnes signer des contrats (officiels) de leurs identité numérique (pseudo)

d. durand a dit…

Salut Luc,

Je ne connaissais pas ce bouquin: je viens de le regarder sur Amazon. Il m'intéresse: je vais le commander!

merci du pointeur

didier

Luc a dit…

Le mieux... c'est encore de le commander depuis chez moi :p

http://lucmuller.free.fr/livre-roman-pas-chers/

J'ai trouvé ce livre super interesser, et assez complémentaire de "la révolte du pronétariat" de joel de rosnay

d. durand a dit…

Je le commanderai depuis chez toi!

PS: je suis cité dans le bouquin de De Rosnay et j'ai écrit pour le blog du livre : http://www.pronetariat.com/2005/12/le_cas_dun_blog.html