mardi, juin 20, 2006

J'utilise actuellement Skype au plan mondial: excellente qualité globale!

J'ai déjà parlé de mon utilisation quotidienne de Skype dans le cadre du télétravail favorisé par mon employeur Publiconnect.

Dans le cadre d'un projet interne pour notre maison-mère PubliGroupe, je fais actuellement une utilisation intensive de Skype pour des audioconférences avec de multiples interlocuteurs.

Eh bien, la qualité vocale excellente que j'ai habituellement entre France et Suisse (entre l'ADSL de la maison et l'accès Internet de l'entreprise) se retrouve également dans des discussions avec les Etats-Unis (Californie et Floride), l'Europe (divers pays), la Chine, l'Inde et l'Australie.

Ce sont à chaque fois des audioconférences qui durent entre 1h30 et 2h00: elles vont à chaque fois jusqu'au bout et sans aucun souci que l'on soit à 100% sur internet ou qu'il faille faire le dernier morceau domestique sur le réseau téléphonique classique via SkypeOut (le moteur de revenus de Skype).

Voila! Si jamais la gratuité du service nétait pas une incitation suffisante, j'ai pensé que cette expérience toute récente pourrait aider certains à lever leurs inhibitions par rapport à un tel service.

Je sais que les coûts ont vraiment baissé dans la téléphonie internationale. Mais, il n'y a pas que le prix dans Skype. Essayez une fois: c'est toujours impressionnant d'entendre la voix d'un collègue comme si il était là alors qu'il se trouve à plusieurs milliers de km! (et je ne parle pas de la vidéo, de la messagerie instantanée, des 10 participants au max, etc...)

7 commentaires:

Thomas a dit…

Bonjour,

C'est vrai que Skype cest génial mais on ne le dis pas assez et c'est pour cela que je me permets d'intervenir : niveau sécurité ce nest pas ça du tout !

Bien que les communications soit cryptées, ce qui préserve dans une certaine mesure la confidentialité, il ouvre tellement de ports différents qu'il devient aisé, même pour un amateur, de prendre le contrôle de l'ordinateur de son correspondant !

En effet, pour avoir fais l'essai avec un ami, celui-ci à réussi à successivement ouvrir des applications, consulter des fichiers textes dans mes documents et déconnecter ma Freebox... Et tout cela uniquement à partir de sa console MS-DOS et dun petit logiciel pour scanner mon IP. A méditer !

d.durand a dit…

Bonjour Thomas,

C'est vrai que cela fait réfléchir!

Mais, je suis une sorte de St Thomas: c'est décrit qq part pour que je puisse aussi tenter de le faire?

merci d'avance!

didier

Thomas a dit…

Héhéhé... donner moi votre identifiant que je vous appel !!!

Plus sérieusement, je pérfère garder cela pour moi, vous n'êtes pas obligé de me croire, moi ça m'est égal mais si ça peut vous mettre la puce à l'oreille :

http://www.zdnet.fr/actualites/internet/0,39020774,39267873,00.htm

Et Wengo alors ?

d.durand a dit…

Bonjour Thomas

Je ne connais pas Wengo (c'est peu international pour l'instant et j'ai besoin pour mon job de qch de global)

J'avais même fait un papier sur le sujet Skype + Educ nationale. Il ya pour moi autre chose derrière que la seule sécurité

voir http://media-tech.blogspot.com/2005/10/mise-au-ban-de-skype-par-leducation.html

cordialement

didier

Thomas a dit…

Savez-vous au moins que Skye ne fait vraiment pas recette chez les nords-américains. Non, soyons sérieux, le seul réel problème de Skype, c'est seulement la sécurit du logiciel en lui même. Je me moque que mes communications puissent être écouté, je regrette juste les portes qu'il ouvre dans un système et qui permet à n'importe qui de prendre possession d'un ordianteur dont l'utlisateur de Skype n'est pas un gros parano planqué derrière tout un tas de proxy...

Quand à Wengo, en plus d'être français et plus léger que Skype, il offre tout un tas d'innovation vraiment satisafaites. Je pense principalement à l'intéropérabilité de son système de messagerie instantannée qui me permet de basculer facilement de mes contacts MSN à ceux de Gtalk. mais ce n'est pas tout, Wengo a été lancé avant Skype et ça non prolifération n'est dû qu'à l'oublie momentannée de sa maison mère, Neuftél, de développer son logiciel. D'où l'idée de le faire basculer en open-source, afin d'inciter les programmeurs à le développer à leur place.

Mais Wengo, c'est surtout (comme Skype) une qualité audio tout à fait comparable mais avec l'idée en moins je pense de faire du buisness (rappelons que Skype à la base se voulait gratuit mais que ce modèle tend à disqparaitre depuis son rachat !). Les deux mois de communications gratuites vers les fixes permettent de se rendre compte de la qualité du service Wengo. Il est vrai qu'il n'est pas encore très répandu, mais ce petit cocorico de logiciel gagne vraiment à être connu, ne serait-ce que par une utilisation personnelle avant d'en faire un outil professionnel...

Anonyme a dit…

Merci pour ce blog, et pour ces informations.

-----------------------------------

Sécurité Maison

d. durand a dit…

Bonjour,

C'est un plaisir pour moi de partager mes expériences!

didier