lundi, avril 28, 2008

Serendipité et Britannica ne font pas encore bon ménage [Commentaire du jour 30]

[Commentaire du jour sur Media & Tech: quoi et pourquoi - Les autres commentaires du jour]

A propos de mon billet sur Wikipedia qui va ajouter l'imprimé comme canal de diffusion,
un parallèle intéressant est fait par Lilious (basé sur un article Ecrans.fr) pour montrer que la respectable Britannica n'a pas encore compris les bénéfices de "l'économie de la sérendipité" qu'a adopté récemment le New-York Times:

"Britannica s’est créé un flux RSS, a ouvert un compte Twitter, et surtout a lancé, la semaine dernière, WebShare. Il s’agit d’un accès libre pendant un an à l’intégralité des 32 volumes, pour toutes les personnes qui écrivent régulièrement sur le web."

mais:
"Faire des liens, c’est bien. Mais si tout le monde pouvait lire les articles, ce serait mieux. Car en proposant un lien vers un article de l’Encyclopaedia Britannica (exemple), ce dernier n’est lisible qu’aux abonnés. Les autres ont accès une version de l’article bardé de publicités, et surtout caché par une fenêtre intempestive (même s’il est toujours possible de copier-coller le texte, mais on a vu plus pratique) qui propose un essai gratuit (« Free Trial ») de l’encyclopédie pendant sept jours"

Le plus dommageable pour elle dans la démarche Britannica est qu'elle n'ouvre pas ses pages aux moteurs: elle perd donc l'immense potentiel de visiteurs qui commence leur recherche sur Google ou Yahoo plutôt que chez elle. Aucune chance donc de monétiser cette activité ponctuelle via la publicité: elle se restreint finalement toujours à sa niche d'abonnés payants...

Ce n'est pas le sens de l'histoire, en tout cas selon R. Ozzie chez Microsoft!


Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

lilious a dit…

Salut Didier

Ils n'ont pas lu le livre "Wikinomics" chez britannica...

;-)

Pour continuer la discussion, voici un article très intéressant sur les approches de canal + et l'Express par rapport au buzz, l'un essaye de contrôler tandis que l'autre essaye d'accompagner le buzz pour mieux l'apprivoiser:
http://novovision.free.fr/?Medias-la-guerre-du-buzz-a

Et pour aller plus loin, une présentation excellente sur l'ecosysteme et l'économie des widgets:
http://www.slideshare.net/josanku/widget-ecosystem-and-widget-economy/1

Je trouve fascinant les possibilités que cela ouvre pour le futur...

Comme dit Dan Tapscott: "Mass collaboration changes everything"

d.durand a dit…

Salut Lilious,

J'ai eu la chance d'entendre une fois une conf de D. Tapscott: il est fascinant à écouter: un vrai charisme!

a+
didier