mercredi, juin 13, 2007

Intel, Google: Serveurs et PC = 50%+ d'énergie électrique gaspillée

Intel et Google se sont alliés pour "évangéliser" sur le terrain d'une informatique plus respectueuse de l'environnement: ils sont membres fondateurs (avec d'autres) de l'initiative "Climate Savers Computing".

Les premières "prêches" tournent d'une informatique moins gourmande en electricité (gaspillée):
  • 50% de l'énergie consommée par un PC perdue dans l'étage d'alimentation (conversion courant alternatif -> courant continu). Double pollution: pour produire l'électricité puis pour dissiper les calories...
  • 30% supplémentaires seraient ensuite perdus pour n'effectuer aucun travail informatique utile
L'utilisation de composants plus respecteux de l'environnement permet de dépasser un rendement de 90%. Google annonce que ses serveurs ont un rendement électrique de 90-93% en utilisant des alimentations électriques plus propres. C'est bien vu que Google possède maintenant largement plus de 450'000 serveurs.

Le surcoût est selon Intel seulement de 30 dollars par machine. C'est amorti en économie de factures électriques en moins de 2 ans selon les calculs du même Intel. Alors, pourquoi est-ce que tout le monde ne le fait pas?

L'enjeu a été aussi calculé: 54 millions de tonnes de carbone non rejetées chaque année dans l'atmosphère.

On commence quand? C'est pas cher et cela peut rapporter gros....

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

4 commentaires:

D.VDA a dit…

Intéressant, avec 450 000 serveurs il y a intérêt à devancer les accusateurs ;) avec de bonnes intentions cela dit.

Après une rapide recherche je n'ai trouvé que cette alimentation pour le grand public, mais si vous avez mieux...

d.durand a dit…

Salut DVD.A

C'est vrai qu'avec un tel parc, il faut "montrer l'exemple"

Pour son propre PC, je pense qu'il faut attendre juste la prochaine génération et le pb sera réglé.

didier

Marc-Antoine Franc a dit…

Vaste sujet en effet qu'est l'empreinte environnemental de l'informatique : l’industrie des technologies de l’information et de la communication (TIC) serait responsable selon une étude Gartner de 2% des émissions de CO2 mondiales, soit l’équivalent de l’aviation.

A noter également la création d'un consortium aux US (le Green grid) qui réunit les entreprises soucieuses de réduire les consommations énergétiques liées à leur centre de données : en 2005 les centres de données informatiques aux Etats-Unis ont consommé 4,5 milliards de kWh (kilowatt-heure), soit plus de 3 milliards de dollars de dépenses énergétiques, selon une étude réalisée pour AMD.

Source : http://www.croissance-verte.com/tag/informatique

d.durand a dit…

Bonjour Marc-Antoine,

Super intéressantes vos données! Je vais les republier
merci

didier