vendredi, décembre 08, 2006

Pligg.ch: un avenir pour Digg/Wikio?

En Suisse vient d'être lancé le site pligg.ch à base du logiciel Open Source éponyme Pligg dont j'ai déjà parlé comme vecteur d'une réplication à très faible coût des sites communautaires d'aggrégation / sélection d'actualités comme Digg et Wikio.

Après Yigg.de pour l'Allemagne, Pligg.ch aggrége lui aussi les news en provenance d'un maximum de flux RSS helvétiques.

La question de mon précédent billet reste posée: comment les premiers partis vont-ils pouvoir rester devant la masse de ces sites d'aggrégation de news qui vont bourgeonner dans toutes les directions (par territoire, par domaine d'actualité, etc...). L'innovation effrénée sera-t-elle la seule source de salut?

Par ailleurs, cette aggrégation de news est toujours très proche de la "ligne jaune des droits d'auteur". Cette proximité empêche le business model primaire standard du web 2.0: 100% revenus = 100% publicité.

Je me demande donc comment les Digg, Wikio & co vont s'en sortir financièrement?

C'est peut-être finalement la même question qui taraude les fondateurs de Digg qui cherchent actuellement à vendre leur bébé au plus vite...

Si je n'ai rien compris à l'affaire, je prends vos explications avec grand intérêt!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

5 commentaires:

Danielle Emery Mayor a dit…

personnellement ce que je constate, c'est que l'Helvétie se résume à la langue allemande dans ce cas-là.

d.durand a dit…

Bonjour Danielle,

Vous êtes de Crans-Montana (moi je travaille à Lausanne).

Vous connaissez donc le déséquilibre de population Suisse Allemande / Suisse Romande aussi bien que moi,

Espérons que Pligg intégrera des sites romands prochainement

didier

VIncent a dit…

Un peu trop axé sur la technique ce pligg.ch mais interessant quand même de voir que la Suisse se tourne vers ce type de site...

d. durand a dit…

Bonjour Vincent,

Le "père" de Pligg a été un des pionniers de l'Internet en Suisse.

Il y a donc s sûrement un lien de cause à effet...

didier

Alexis a dit…

Bonjour!

Je pense effectivement que la démocratisation de la technologie qui permets de faire des aggrégateurs sociaux (non automatisés) risque de faire mal aux gros joueurs de ce marché. Mais seulement à moyen terme, si les webmasters de ces nouveaux sites sont en mesure de réellement mettre la main à la tâche et créer des communautés solides autour de leur concept.

Pour avoir fait le tour de la plupart des digg-like, je sens que très peu de sites ont des gens derrière qui sont réellement prêts à faire les efforts nécessaires pour créer un site qui sera encore là dans un an...

C'est un peu comme l'oeuf ou la poule, les sites ne fonctionnent pas parce qu'ils n'ontpas de communauté et ils n'ont pas de communauté parce qu'ils ne fonctionnent pas...

Enfin, de l'autre côté il suffirait de 10-15 vrais gros projets francophones dédiés avec un capital suffisant pour réellement menacer la main mise de wikio sur ce marché... N'oubliez pas que le commun des mortels ne connaitpas wikio...

A+
Alexis