lundi, novembre 13, 2006

Web 2.0: plus de blogs, moins d'importance? (N. Carr et Technorati)

N. Carr est réputé pour ses jugements abrupts voire provocateurs: vous vous rappelez "l'informatique n'a aucune importance" ("IT doesn't matter"). Ce papier a fait transpirer pas mal de CIOs...

Eh bien, il recommence sur le sujet des blogs: N. Carr a fait une analyse rétrospective à 2 ans du Top35 de Technorati basée sur les synthèses régulières (comme celle-ci) de D. Sifri, ceo de Technorati.

Elle se visualise ainsi:
[MSM = Main Stream Media]La part des blogs dans le Top35 diminue drastiquement!

Mais, qu'est-ce que cela veut finalement dire?

N. Carr tire la conclusion (un peu provocante...) que les grands médias historiques sont en train de réussir leur mutation vers le online et donc reprendre leur place sur Internet en "éjectant" les blogs du sommet!

Peut-être....

Ma conclusion personnelle est plus prosaïque. Henri sur french20.fr a expliqué en détails les méandres du classement Technorati: être haut placé chez Technorati veut seulement dire que l'on reçoit beaucoup de liens d'autres blogs ou sites. Donc, que l'on a une bonne notoriété!

Le fait que les grands médias remontent veut donc seulement dire qu'ils reçoivent plus de liens depuis la blogosphère. J'ai choisi le terme "la blogosphère" très intentionnellement car les grands médias ne se lient pas du tout (ou presque ...) entre eux.

Or, tous les blogueurs (débutants ou confirmés) ont tous le même réflexe pour étayer au mieux les propos de leurs billets: citer un grand média pour assurer leur crédibilité!

En composant l'explosion de la blogosphère à ce réflexe automatique du blogueur, que peut-on conclure? Juste qu'il est normal que les sites Internet des médias "main stream" montent - et ce de plus en plus vite....- dans le classement de Technorati tant que cette croissance exponentielle de la blogosphère se poursuit car leur notoriété est réelle et aussi ancienne que leur grand frère en papier!

Cela ne prouve cependant en rien qu'ils sont en général en train de réussir la bascule! En effet, je rejoins encore Henri: ce qui est finalement important pour le succès commercial, c'est l'affluence (i.e. le trafic) pas la notoriété! La corrélation réelle entre ces 2 dimensions reste à démontrer...

Recevoir beaucoup de liens ne prouve en rien que les sites Internet des grands médias voient monter leur trafic (réel) si essentiel à leur succès publicitaire!

Donc, pas d'accord avec vous, Mr Carr! Au contraire.....

PS: à contrario, on ne peut rien dire non plus sur les blogs: ils remplissent certains espaces mais quelle est leur importance? La fragmentation générée par La Longue Traîne va de toute façon créer un paysage beaucoup plus disparate et varié (voire même opaque...)

blog Media & Tech (par didier durand)

6 commentaires:

JM Salaun a dit…

Sauf erreur, N Carr ne dit pas autre chose.

1) Les grands médias ont bien pris la première place en influence (qui n'est pas corrélées avec l'affluence, mais avec la citation ). Place qui était tenue plutôt par les blogs, qui ont simplement ouvert la voie à une pratique d'information en ligne, et maintenant prennent une place comparable aux "lettres confidentielles" et -zines en tous genres.

2) Ils n'ont pas encore trouvé de modèle économique viable en ligne.(Whether the MSM’s popular success translates into economic success remains to be seen.)

Personnellement, tout cela ne me parait pas vraiment très étonnant.

emmanuel a dit…

Pas tout à fait d'accord... Soit la petite musique de Technorati est fiable et cela démontre l'influence toujours acquise des medias, en concentrant l'attention des blogs, n'est pas battu en brêche soit Technorati est un instrument inutile....
C'est typique des raisonnements vicelards de Nicolas Carr mais tellement drôles et subversifs! J'adore!

Thierry BEZIER a dit…

je trouve ridicule de baser quoique ce soit sur technorati alors que tous n'est pas inscrit dessus et que les critères de classement ne sont pas non plus les plus représentatifs...

d. durand a dit…

Bonjour Thierry,

Je ne comprends pas ce que veut dire "tout n'est inscrit dessus". Des explications svp?

Quant au classement Technorati: ce sont les bloggueurs qui se classent entre par leurs liens. C'est une vision partielle mais à mon avis quand même utile.

didier

d. durand a dit…

Salut Emanuel,

Stricto sensu, je suis d'accord: puisque les blogs les lient, c'est que les médias ont toujours leur influence. Mais, je pense que c'est un mouvement quasi-défensif de la majorité des blogueurs de revenir "au grand standard" plutôt que de se lier à d'autres blogueurs

PS: J'adore aussi le côté très provoc des billets de N. Carr que je suis depuis "IT doesn't matter". Il force à réfléchir autrement!

d. durand a dit…

Salut Jean-Marc,

C'est vrai que tout cela est normal: le début d'une voie alternative mais qui se raccroche finalement aux standards pour ne pas être trop isolée quand même

A bientôt!

didier