lundi, septembre 25, 2006

Les gravatars: un pas vers "l'humanisation" du web 2.0!

Mon titre vous paraît(ra) peut-être grandiloquent au vu du service en question mais je trouve l'idée (découverte chez Henri) des "gravatars" vraiment tout à fait dans la lignée de la composante sociale du Web 2.0.

A l'heure où Digg a des soucis communautaires et à celle où Wikio doit s'adapter à sa croissance, une tel service "d'humanisation" méritait à mes yeux un coup de projecteur!

Le gravatar permet de donner un visage à tous les auteurs de ces commentaires que l'on trouve sur les blogs (où l'on a - au mieux - une photo du seul propriétaire du blog en question ).

Quand je commente chez Henri, voilà ce que cela donne:


Un gravatar, c'est quoi: c'est un "Globally Recognized Avatar", concept que l'on doit à Tom Werner. Cet avatar (Wikipedia nous rappelle les origines hindouistes de ce mot) devient global par une opération simple: on charge sa photo (ou une autre image...) chez gravatar.com après y avoir créé un compte basé sur son adresse email. Ensuite, le blog "équipé gravatar" (via un plugin par ex.) demande au site central la photo correspondante à l'adresse email pour lintégrer placer dans le commentaire et le tour est joué! C'est un système d'auto-découverte dans le style le plus pur.

Les gens de Gravatar sont prudents: ils prennent le soin d'approuver visuellement chaque photo pour combattre les trolls. Et puis, ensuite, il peut être distribué par le site central Gravatar aux blogs qui le demandent. Autre mesure de sécurité: un rating de l'image selon la norme TV américaine MPAA (le mien est classé "G" = "tout public" - no comment!)

Je trouve l'idée aussi puissante qu'elle est simple! A peu de frais, elle permet d'entretenir la Conversation (avec un grand C) si chère au Web 2.0: on a plus envie de laisser un commentaire quand on voit la "bobine" de ceux qui nous ont précédés.

L'idée "gravatar" n'est sûrement pas neuve et je suis sûr que plusieurs commentaires me feront remarquer que "je débarque". Pas grave, je voulais de toute façon partager avec ceux qui comme moi ignoraient.

Et si vous connaissez encore de meilleurs services d'avatars (surtout avec une orientation francophone), partagez-les avec nous dans un commentaire. Merci d'avance!

Note: il n'est pas nécessaire d'avoir son blog pour s'enregistrer chez Gravatar.com. C'est ouvert aussi à ceux qui se limitent à faire des commentaires dans dans la blogosphère.

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

7 commentaires:

henri a dit…

Un projet un peu concurrent de gravatar est celui de http://www.mybloglog.com/ qui permet de proposer des stats mais aussi de l'information sur les visiteurs de votre blog. Mis à part le fait que cela est très moche (cf la home de loic le meur) c'est un produit de socialisation intéressant.

Viper a dit…

tu débarque... grav-ment-ar

mdrrrr :p

mis a part ca... sk'il y'a de bien c'est que ca s'implémente super facilement en php et qu'il n'y a pas de pub pour le service qui propose donc ca s'installesur un blog ou un site très "proprement"

d. durand a dit…

Salut Viper,

Cool le jeu de mots!

C'est juste qu'il est très propre (sans pub)

Pour le PHP: j'ai le source du plug-in WP donc je devrais m'en sortir en cas de besoin

a+

didier

d. durand a dit…

Salut Henri,

C'est juste: j'utilise mybloglog (pour tracker les clicks sortants) depuis des mois.

J'avais oublié leur composante communautaire.

Tu connais un plugin bloglog pour WP?

a+

didier

henri a dit…

pas à la connaissance... Sorry

Mais peut etre ici : http://www.abyssknight.com/?p=42

zouzouwizman a dit…

Le concept de gravatar est génial, mais je me pose des questions :
- Pas de pub et gratuit, mais il leur faut des modérateurs pour valider les avatars. Ca va devenir très chronophage pour eux. Ce service peut il durer plusieurs années ?
- Le site de gravatar est souvent très, très lent, et si votre système de plugin Gravatar ne comporte pas de cache cela ralentira drastiquement l'affichage sur votre site.

d. durand a dit…

Bonjour Vincent (Zouzou)

Merci des infos!

La contractdiction entre pérennité et gratuité risque effectivement de poser problème surtout sans pub pour compenser....

didier