mercredi, février 01, 2006

Sanction Google = 100% de Ford ou GM ou NYT+WashPost + KnightRidder

Intéressante remarque d'Andreas qui note que la sanction de Wall-Street sur le cours de Google depuis l'annonce des résultats hier soir équivaut à -16 milliards de dollars soit grosso modo:
  • la valeur boursière totale de General Motors
  • celle de Ford
  • les valeurs boursières additionnées de 3 fleurons des médias américains: Knight-Ridder, Washington Post et New-York Times
C'est vraiment si grave cette croissance de 86% seulement, docteur? ;-)

Moi, je reste persuadé que ce boum technico-économique (plutôt que la bulle...) est durable et que ce n'est qu'un aléa dans une transition fondamentale de notre société.

Et tant pis (pour eux...) si les boursiers veulent toujours plus et plus tôt!

PS: vous me trouvez trop optimiste? Merci de vos commentaires...

2 commentaires:

Anonyme a dit…

moi je ne suis pas d accord avec vous
et je pense que cette chute si brutale n est qu un premier episode.
l'age d or de google est revolu car sur son marche principal maintenant qu il est leader, cela va etre difficile de tenir cette place et dorenavant comme vous le dites les boursiers vont vouloir toujours des hausses sans quoi, si une baisse du CA ou un resultat moins important que prevu est annoce, cela sera sanctionne comme hier ce fut le cas.
Par ailleurs , en effet leur principal moteur de croissance doit obligatoirement se situer ailleurs que sur le marche online. donc sur le marche publicitaire des medias dits traditionnels en essayant si possible d apporter une tracabilite aux resultats.
bonne chance google, il ne faut pas croire que les medias traditionnels se sont croise les bras en voyant leurs resultats s effriter au profit d internet surtout depuis 2 ans. non, ils ont cherche des solutions mais ne l es ont pas encore trouve. certes google a ete invente par de bons chercheurs mais ca ne signifie pas qu ils vont trouver la solution pour apporter ces outils aux annonceurs des medias traditionnels. il y a vraiment du boulot et des occasions de deceveoir la bourse.
en parallele de cela, sur son marche principal 'le search), google va se faire concurrencer de plus en plus car il faut le dire les resultats de recherche sont bons mais pas toujours senses alors que d autres moteurs ont des interface plus sympas, et surtout qui permettent un approfondissement des criteres de recherche bcp plus simple.

bref, je pense que google va au devant de deconvenues sur les marches qu il aborde et sur son marche principal et que cela sera sanctionne durement en bourse , aussi durement qu ils furent porte aux nues tres vite...

l avenir nous dira si j ai raison (en partie ou totalement)
seb R

didier a dit…

Bonjour SebR,

Merci pour ce long et excellent commentaire!

Sur le fond, je crois que nous sommes d'accord: pour moi aussi Google est arrivé (plus ou moins à un point de saturation - voir billet précédent)

Mais, malgré tout, ce que je voulais dire c'est que Google n'est que Google et qu'il y a plein de place pour de l'innovation et de la croissance (un boum durable) par d'autres sociétés à naître

didier