mardi, février 07, 2006

BMW: on ne joue pas avec son ranking sur Google!

Silicon.fr donne tous les détails de l'affaire:

"BMW.de aurait mis en ligne des pages cachées sur lesquelles il aurait multiplié des mots clés - comme 'Gebrauchtwagen' (véhicules d'occasion) ou 'Neuwagen' (voitures neuves) - afin de gonfler artificiellement le ranking de ces derniers dans le moteur de recherche Google.

Bien mal lui en a pris, il a été repéré par le moteur de recherche qui interdit très clairement ce type de pratiques. Et qui n'hésite pas lorsqu'il les découvre, à blacklister le site et ses auteurs, c'est-à-dire à faire disparaître l'adresse du site contrevenant à ces règles, ou tout du moins à lui en interdire l'accès temporairement.

L'affaire BMW n'est pas nouvelle, d'autres sites Web dont, certains ont même été développés par des référenceurs connus, se sont vus interdire l'accès au moteur de recherche sous les mêmes motifs.

Google a d'ailleurs indiqué qu'un autre site allemand, celui du fabricant de photocopieurs Ricoh, convaincu des mêmes pratiques illicites, se verra prochainement interdire les bases d'indexation du moteur de recherche."

C'est sûrement pour Google un moyen d'équilibrer sa réputation suite à la mauvaise publicité autour de sa censure des résultats pour la Chine. Pour ce même but, il y a avait déjà eu aussi le refus d'obtempérer face au gouvernement US pour les données privées des internautes.

Finalement, des coups de gueule savamment orchestrée côté marketing pour soigner sa réputation.

Gageons alors que BMW sera vite réintégré dès lors qu'il aura fait amende honorable .... sachant que c'est sûrement par ailleurs un gros client Adwords!

3 commentaires:

Tux a dit…

Une sorte de Google Boombing en quelque sort... sauf que la c'est dans un but purement commecial...

d.durand a dit…

Bonjour Tux,

Oui, du bombing à but lucratif!

didier

Anonyme a dit…

bitte gebrauchtwagen kaufen www.gebrauchtwagende.de