mercredi, novembre 18, 2009

Google (News) = 15-20% des visiteurs pour les leaders de presse

La chaude empoignade qui oppose depuis quelques jours Ruppert Murdoch à Google dont il veut se faire désindexer amène la publication de chiffres très intéressants: le magazine Ad Age donne aujourd'hui les détails pour 3 leaders de la presse US: Barron's, New York Post et Wall Street Journal.

Rupert Murdoch doit donc avoir le coeur bien accroché pour renoncer à presque 20% des visiteurs du titre leader de sa société: pense-t-il vraiment tout au fond de lui-même que les souscriptions payantes supplémentaires vont compenser la chute correspondante des revenus publicitaires ?

La question reste ouverte:
Il est bien que les leaders essaient de désserrer l'étreinte de Google et d'annihiler sa ré-intermédiation du 4ème pouvoir, mais avec le levier des chiffres énoncés ci-dessus, la partie n'est clairement pas gagnée!....

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

1 commentaire:

Labos a dit…

Bonjour Didier,

Je crois qu'il faut nuancer ces chiffres. Google sert de plus en plus d'annuaire et sans doute bien des internautes arrivent sur le WSJ, juste parce qu'ils ont tapés WSJ dans Google ou un mot équivalent. Ils pourront y arriver par d'autres chemins. Par ailleurs, il est vraisemblable que les infos d'un WSJ verrouillées seront reprises sur d'autres support ouvert, en en faisant la promotion. Enfin, méfions-nous des flambées passagères. Est-on sûr que ce «web immédiat» va perdurer comme média d'info ?

Je crois qu'il faut sortir d'une vision unilatérale du modèle économique du web, qui en réalité fait le lit d'une position monopolistique. C'est difficile pour les bloggueurs car ils en vivent, mais il y a là un solide biais dans le raisonnement.