jeudi, avril 12, 2007

Exode prochain des millionaires chez Google?

Selon RedOrbit, des centaines de Googlers embauchés avant l'entrée en bourse arrivent à leur quatrième anniversaire de service.

Cela veut dire pour eux qu'ils peuvent faire usage du 100% de leurs stock-options. Elles ont été reçues à des prix variant de 1 penny au prix de l'IPO (85 dollars)

Elles représentent au total 2.6 milliards de dollars. C'est bien sûr peu face à la fortune personnelle en milliards de Larry Page, Sergei Brin et Eric Schmidt, le triumvirat qui dirige Google.

Mais, c'est beaucoup quand même: selon RedOrbit, dans le cas défavorable de quelqu'un qui n'aurait reçu "que" 10'000 options, il en tirerait aujourd'hui environ 4.7 millions de dollars au cours actuel de Google.

Il y a de quoi vivre bien quand même, non ?

La question de fond à laquelle Google doit maintenant répondre est: comment faire pour garder ceux qui ont construit cette énorme valeur?

Elle ne peut plus espérer leur offrir de tels facteurs multiplicateurs...

Donc, pour ces pionniers, il y a de fortes chances que pas mal vont partir:
  • pour "se la couler douce"...
  • pour retenter une nouvelle aventure dans une nouvelle startup où les coefficients multiplicateurs potentiels sont à nouveau énormes.
Cet exode des meilleurs est-il la rançon de l'hyper-succès?

La seule chance de les garder, c'est de procurer du plaisir à ses employés: c'est ainsi que Stacy Sullivan motive le fait qu'elle reste encore alors qu'elle était dans les 50 premières: "I still have fun here"!

Source: blog Media & Tech (par didier durand)

2 commentaires:

Cedric a dit…

En voilà une bonne question ! En admettant que je gagne des millions de dollars, je pense me la couler douce. D'ailleurs y a une super cagnotte au loto (vcndredi 13). L'occasion de se la jouer google guy ;o)

En fait ceux qui veulent partir n'ont qu'une option : créer un truc ou rejoindre une start-up. Le problème de ces gars là est que Google est LA boite du moment. La quitter n'est pas bon signe : "Ah bon, tu quittes google ? Pour aller chez X ? Mais t'es fou !!!". Difficile de partir donc ;o)

Sans compter le fait que google semble faire beaucoup de trucs sympas pour ses employés. Cependant, cette boite demande énormément de "ressources cerveau" et certains doivent etre fatigués... Bon, si le gars qui a développé google map s'en va, j'ai du boulot pour lui (et besoin de ses sous pour développer son boulot aussi :o)

Tiens d'ailleurs ils devraient regrouper leur argent et monter une boite d'investissement des salariés de google. Ils investiraient dans des projets qui leur plaisent.

Ou tiens encore, on peut imaginer un départ des mecs du search qui ont plein d'idées et vont se dire : "bon, on va faire le google 2.0 maintenant"

(comme vous pouvez le lire, j'écris en meme temps que je réfléchis, merci de votre compréhension :o)

d.durand a dit…

Salut Cedric,

C'est clair que quand on a une bonne idée ("google 2.0"), il vaut mieux la développer dans une startup pour lui donner un bon facteur multiplicateur dans sa valorisation

Chez Google, à ce jour: une idée à 1 milliard de dollars, c'est moins de 1% de valeur pour la société... La Bourse veut des dizaines de % chauqe année...